• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Wimbledon Finale Hommes : Djokovic face à la surprise Anderson

Novak Djokovic n'est qu'à une marche de valider son retour au premier plan. Mais pour cela, le Serbe devra se défaire en finale de Wimbledon du surprenant Sud-Africain Kevin Anderson.

NOTRE PARI DU JOUR

LA RENCONTRE DU JOUR

Novak Djokovic vs Kevin Anderson

C'est peu dire que ce n'était pas vraiment la finale sur laquelle nous aurions parié en début du tournoi. D'un côté, le revenant Novak Djokovic, de retour petit à petit à son meilleur niveau après une longue traversée du désert de plusieurs mois et quelques petites rechutes physiques et mentales. De l'autre, le géant Kevin Anderson (2m03), qui va disputer à 32 ans sa deuxième finale en Grand Chelem après celle perdue en 2017 contre Rafael Nadal à l'US Open. Le Serbe, lauréat à trois reprises sur le gazon londonien (la dernière fois en 2015, quand il était au sommet de son art), ferait bien de se méfier de son adversaire du jour.

Car Anderson est petit à petit monté en puissance. Mené 2 sets à 0, il a renversé sa Majesté Roger Federer en quarts de finale, avant de venir à bout de John Isner au terme d'un match fou et de la demi-finale la plus longue de l'histoire de Wimbledon (6h36 de jeu, 26-24 au 5ème set !). Mais c'est justement là le gros souci du Sud-Africain, peut-être pas le joueur le plus élégant du circuit à voir jouer mais qui sait parfaitement s'appuyer sur ses armes, dont la principale reste son service canon (172 aces depuis le début du tournoi) : il a laissé beaucoup de forces dans ces deux dernières batailles. Mais alors qu'il n'avait jamais dépassé les 8èmes de finale ici avant cette année, Anderson n'est plus à une surprise près. Il a affiché des ressources mentales incroyables contre Federer et Isner et n'aura rien à perdre dans cette finale dans laquelle il ne sera clairement pas le favori.

Car face à lui, il aura un Novak Djokovic qui ne demande qu'à valider son retour au premier plan avec un succès à Wimbledon et un succès tout court en Grand Chelem, qui le fuit depuis sa victoire à Roland-Garros en 2016. Autant dire une éternité pour une bête de compétition comme lui, qui vient de traverser à 31 ans la période la plus délicate de sa riche carrière. Mais le Serbe monte en puissance, comme en atteste son succès en demi-finales contre Rafael Nadal au terme d'un autre match marathon. Et pour se rassurer, il pourra toujours se dire qu'il a battu Anderson à 5 reprises en 6 confrontations, dont deux fois sur gazon à Wimbledon, justement (en 2011 et 2015). Une défaite risquerait de lui faire très mal au moral et c'est quelque chose que l'on n'imagine pas pour l'instant.

Le tuyau des pros

De retour au sommet de sa forme, Djoko a l'occasion de montrer qu'il occupe de nouveau l'élite du tennis mondial. Mais n'allons pas imaginer que la rencontre de cet après-midi sera à sens unique ! La puissance de service d'Anderson posera à coup sûr des problèmes à son adversaire. Au final, l'expérience de Novak fera sans doute la différence en 4 sets.

Frédéric Sergeur
@fredsergeur dans Tennis