• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Wimbledon : Serena à une marche du Graal

Serena Williams va tenter de valider son incroyable pari à Wimbledon ce samedi. L'Américaine affronte l'Allemande Angelique Kerber quelques mois après avoir donné à son premier enfant, avec la possibilité d'égaler le nombre de victoires en Grand Chelem de la légende Margaret Court.

NOS PARIS DU JOUR

LES RENCONTRES DU JOUR

Serena Williams vs Angelique Kerber

Dans un Wimbledon plein de surprises, c'est presque un exploit qu'a accompli Serena Williams en atteignant la finale. L'Américaine a bénéficié, il est vrai, d'un tableau qui s'est dégagé tout seul au fil des éliminations des têtes de série. Le seul obstacle de taille ? L'Allemande Julia Görges, tête de série numéro 13, battue en deux sets en demi-finales. Williams débarque en pleine confiance, elle qui n'a lâché qu'un seul petit set durant sa promenade de santé. Quelques semaines après avoir dû déclarer forfait à Roland-Garros pour une blessure, elle semble fin prête pour enfin rejoindre la légende Margareth Court dans l'histoire en remportant son 25ème titre en Grand Chelem, qu'elle attend depuis plus d'un an et sa victoire à l'Open d'Australie en 2017.

Entre temps, elle aura donné naissance à son premier enfant et aura coupé plusieurs mois, avant de revenir très rapidement sur le devant de la scène, en championne et vraie bête de compétition qu'elle est. Si elle n'est pas encore à son meilleur niveau, l'ancienne numéro 1 mondiale s'appuie sur ses principales armes : sa puissance et son service. Et pour l'instant, ça lui réussit. La partie ne s'annonce toutefois pas facile contre Angelique Kerber. L'Allemande ne débarque pas en victime expiatoire, elle qui n'a lâché qu'un petit set lors du premier tour avant de ne faire qu'une bouchée de ses adversaires suivantes. Demandez à la pauvre Jelena Ostapenko, balayée (6-3, 6-3) en demi-finales... À 30 ans, la tête de série numéro 11 du tournoi compte déjà deux tournois du Grand Chelem à son palmarès (US Open et Open d'Australie), remportés en 2016, la meilleure année de sa carrière : elle avait également atteint la finale de Wimbledon, ne cédant que face à... Serena Williams, qu'elle avait battu quelques mois plus tôt en finale en Australie.

Cette finale à Wimbledon (qui est aussi leur seule confrontation sur gazon) est d'ailleurs le dernier le face-à-face entre les deux joueuses : Williams mène pour l'instant 6 victoires à 2. Mais difficile d'imaginer l'Américaine craquer si près du but. Si le match s'annonce intense et accroché, nous pensons que Serena entrera dans les livres d'Histoire à l'issue de la finale. Avant d'en effacer Margareth Court dans quelques mois.

Bryan/Sock - Klaasen/Venus

Il n'y a pas que la finale dames au programme ce samedi. La finale du double chez les hommes est aussi prévue. Et elle s'annonce très serrée, entre deux paires qui ont bataillé sévère tout au long de la quinzaine pour se hisser en finale.

D'un côté, il y a les Américains Jack Sock et Mike Bryan. Ce dernier, orphelin de son frère (blessé à la hanche) avec qui il a remporté 16 titres en Grand Chelem, a trouvé avec le géant Jack Sock le parfait complément. Numéro 15 mondial en simple, Sock est aussi un très bon joueur de double, comme il l'a prouvé aux Jeux Olympiques de Rio d'où il est reparti avec une médaille de bronze en double hommes et une médaille d'or en double mixte. Avec Bryan (toujours aussi impressionnant à 40 ans), il a l'un des meilleurs joueurs de double de l'histoire à ses côtés, même si celui-ci court après une nouvelle victoire en Grand Chelem depuis 2014. Victorieux à trois reprises de Wimbledon en double (la dernière fois en 2013), Mike Bryan aura fort à faire pour ajouter un trophée à son incroyable palmarès.

Car de l'autre côté, il y aura une paire de vrais spécialistes de double avec le Sud-Africain Raven Klaasen et le Néo-Zélandais Michael Venus. Associés depuis cette année, les deux hommes vont disputer leur première finale de Grand Chelem ensemble. Venus a toutefois déjà inscrit son nom au palmarès de Roland-Garros l'année dernière, tandis que Klaasen a disputé la finale de l'Open d'Australie, toujours en double, en 2014. Mais Sock et Bryan nous semblent plus solides et mieux armés pour remporter cette finale.

Notre "tuyau" du jour

Nous allons assister à un remake de la finale féminine de Wimbledon de 2016 entre Serena Williams, titrée à sept reprises ici, et l'ancienne numéro 1 mondiale Angelique Kerber sur le Central samedi. Les deux joueuses ont l'air d'être revenues à leur meilleur niveau et ont joué un très bon tennis jusqu'à présent. Dans les face-à-face, l'Américaine mène 6 victoires à 2, leur dernier match étant la finale ici il y a deux ans qu'elle avait gagné (7-5, 6-3). Bien que Serena ait survolé le tournoi, nous voyons ici un test plus difficile pour elle. Mais sa puissance et son expérience seront de trop pour Kerber. Serena va l'emporter en 3 sets pour glaner son 8e titre à Wimbledon.

Serena Williams vs Angelique Kerber

Frédéric Sergeur
@fredsergeur dans Tennis