• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Toulouse vs Racing Metro : deux poids lourds prêts à enchaîner ?

Toulouse et le Racing ont rendez-vous à Ernest Wallon ce samedi soir à 20h45. Une affiche pour cette 4ème journée entre deux équipes qui pointent tout en haut du tableau. Malgré un accroc à domicile il y a deux journées, les ciels et blancs sont capable de gagner partout.

Pour Toulouse il va falloir montrer de la constance et jouer tout un match pour assurer la victoire. Parfois brillant les rouges et noirs sont en pleine reconstruction mais cette année pourrait être la bonne.

Nos Pronostics

[Cotes valables à l'heure de publication]

Toulouse vs Racing Metro : aperçu et pronostics

[Cotes valables à l'heure de publication]

Dernières infos

Toujours invaincus, les Toulousains semblent cette saison partis sur un nouveau cycle. 3ème de la phase régulière l'an passé derrière le Racing, le Stade Toulousain a ensuite coulé en barrage face à Castres. Toujours à la recherche de régularité, les hommes d'Ugo Mola ont tout de même assuré l'essentiel en ce début de saison. Un match nul à Lyon puis une victoire à Grenoble et enfin un court succès contre La Rochelle. Et pourtant quand on y regarde de plus près les performances ne sont pas encore totalement abouties. Après une première période remarquable contre les Rochelais le weekend dernier, 19-0 et le bonus offensif en poche, les Toulousains ont ensuite baissé de pieds et relancé leurs adversaires, venus mourir à 7 points. Score final 33-26. Le plus dommageable pour les Haut-Garonnais : encore aucun point de bonus au compteur et les voilà donc les Toulousains à égalité de points avec leur futur adversaire, un Racing à deux visages. Brillant vainqueur, avec le bonus offensif à Mayol, en ouverture du championnat, ils ont ensuite dévissé contre Clermont, subissant au passage leur première défaite à domicile dans la Paris-La Défense-Arena. Agen en a fait les frais la semaine dernière mais le pack Ciel et blanc ne rassure pas. C'est le gros point noir de ce début de saison pour les hommes du duo Labit/Travers, notamment la mêlée. La profondeur de banc reste plutôt côté francilien, mais la jeunesse est toulousaine. Dans cette équipe du Stade, qui se reconstruit, Thomas Ramos, continue de briller à l'arrière, après une première saison de découverte du Top 14, l'an dernier. Ajoutez les N'Tamack, Fouyssac, Bonneval, Dupont et le capitaine Julien Marchand, renforcé par les anciens ce Stade Toulousain rajeuni a de quoi séduire par son insouciance et sa liberté d'initiative, prônée par Ugo Mola. Au Racing on est plus conservateur et la puissance prend souvent le dessus. Un véritable choc des cultures attendu à Ernest Wallon. Le vainqueur devrait rester le dauphin de Clermont inarrêtabl en ce début de saison.

Le Joueur à suivre

Voilà un joueur qui va être scruté cette saison dans le Top 14. Il a suivi la voie ouverte par les anciens blacks venus en France pour continuer leur carrière dans ce qui se fait de mieux, exception faite des Blacks. Après Carter, Cruden, ou encore Vito, Jerome Kaino et ses 80 sélections, ont débarqué à Toulouse. Comme Vito, 3ème ligne comme lui, ce double champion du monde apporte toute sa science du jeu et son activité. Pas venu à 35 ans en pré-retraite à Toulouse, il a déjà débuté les 3 premiers matchs de la saison, dans une équipe invaincue, il sera un véritable guide pour une génération Toulousaine capable de grandes choses cette saison.

Les moments clés

À l'image de ce que les deux équipes ont offert lors de la dernière journée, la première période devrait être riche en points. 6 essais en première période dont un de Vakatawa après juste un peu plus d'une minute de jeu, Le Racing peut marcher sur tout le monde dès le coup d'envoi. Les hommes d'Ugo Mola, eux, ne devront pas rater leur entame, à l'image de leur début de rencontre et de leur bonus offensif glané lors de la première période face à La Rochelle, puis perdu, ensuite, dans une seconde période décousue ou le relâchement a été le maitre mot.

L'info en +

C'est encore une histoire de suspension. Bernard Leroux, l'un des leaders du pack francilien et international français, manquera à l'appel ce weekend et pour 7 semaines en Top 14. Un plaquage un peu rude sur Wesley Fofana lors de la défaite à domicile du Racing face à Clermont et le voilà relégué en tribune pour une bonne partie du début de saison. Son activité dans les rucks, sa défense agressive et sa solidité en touche feront défaut à l'aile du paquet francilien face à Toulouse.

Julien Geneste
@BetStarsFR dans Rugby à XV