• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Stade Français vs Racing 92 : suprématie régionale en jeu

Depuis plusieurs saisons maintenant, les derbys parisiens n'avaient plus la même saveur, même si le Stade Français arrivait à prendre la mesure du Racing sur certaines rencontre à Jean Bouin.

Cette année, avec le renouveau confirmé des Soldats Roses, voilà une confrontation qui sent la poudre sur une terre où les Ciels et Blancs triomphent rarement et où il faudra jouer des coudes pour rester tout en haut du classement. Peut-être pas le derby le plus chaud de Top 14, mais assurément le mieux exposé dans ce début de saison entre le 2ème et le 3ème au classement.

Nos pronostics

[Cotes valables à l'heure de publication]

Stade Français vs Racing 92 : aperçu et pronostics

[Cotes valables à l'heure de publication]

Dernières infos

Avant toutes choses, « non, s'il vous plaît, ne faites pas d'impasse pour ce match ». C'est le cri d'alarme du Top 14 en ce moment. Beaucoup d'équipes en déplacement ne jouent pas le jeu, ce qui n'est pas le cas du Stade Français qui vient le weekend dernier de décrocher son 2ème succès de la saison, loin de ses bases à Pau (25-13). Mais lorsqu'on évoque un derby, difficile d'imaginer les Racingmen ne pas venir pour s'imposer. Un court trajet, des joueurs qui se sont affrontés dans les catégories de jeunes, autant d'ingrédients pour rendre ce match explosif. D'un côté la bande à Burban, Bonfils, Camara et Plisson et de l'autre celle des Chavancy, Chat, Dupichot et Palu. Sur le papier tous ces joueurs de générations différentes se connaissent par cœur. Et du cœur, justement, il en faut pour aller défendre ses couleurs sur ce genre de rencontre. Dauphin de Clermont pour 1 point, le Stade Français réussit son meilleur début de saison depuis plus d'une décennie. En effet, même lors de la saison du titre en 2015, les Parisiens n'avaient terminé qu'à la 4ème place à l'issue de la phase régulière. Cette saison les Soldats Roses semblent avoir beaucoup plus d'armes dans leur arsenal après un recrutement dantesque à l'intersaison. 1 défaite en 5 matchs la deuxième meilleure attaque derrière Clermont et surtout la meilleure défense, Heyneke Meyer a transfiguré cette équipe depuis son arrivée. En face, le Racing traine une défaite à domicile contre Clermont mais les hommes du duo Labit/Travers ont gagné à Toulon donc méfiance. Ils sont capables de tout et la récente victoire sur Castres, le champion en titre, est venu le rappeler.

Le Joueur à suivre

Gael Fickou marche sur l'eau depuis 2 matchs. 4 essais, 2 doublés et le centre de l'équipe de France semble avoir retrouvé toutes ses sensations. Simon Zebo, l'irlandais du Racing, est lui aussi tranchant depuis le début de la saison mais Fickou a trouvé à Paris une équipe à la hauteur de son talent et de son goût pour le jeu offensif. Autour de Danty Waisea et un Hamdaoui virevoltant aussi, Fickou s'amuse et c'est tout le stade Français qui est ravi. On croit revoir la même fougue à Paris en attaque qu'il y a 3 ans, année du dernier titre.

Les moments clés

Si le Racing est une équipe de début de match, un essai inscrit dès l'entame de partie, lors de la dernière journée à domicile contre les champions, en titre en atteste, difficile tout de même de garder cette rigueur toute une rencontre durant. 17-3 après les 40 premières minutes, le Racing n'a jamais relâché son étreinte pour venir s'imposer finalement et seulement 27 à 11, pourrait-on dire. Mais le Racing s'est surtout fait très peur. Il leur faudra rester vigilant toute la partie pour espérer ramener quelque chose de Jean Bouin. À domicile, le Stade Français est une formidable machine à jouer de partout sur le terrain. Le Racing va-t-il exploser ? La question est posée...

L'info en +

Le Stade Jean Bouin ne sera pas dépourvu de spectateurs ce dimanche pour la venue du Racing. Le stade Français n'a pas écopé d'une sanction trop lourde après l'envahissement de terrain survenu contre le RC Toulon, il y a 2 semaines. Au moment d'une mini bagarre dans les 22 mètres parisiens, un homme a quitté les tribunes pour venir sur la pelouse afin de dire ses quatre vérités à certains Toulonnais. Il s'agirait du frère de Sekou Macalou, le 3ème ligne parisien, qui a ensuite été reconduit vers la sortie. Le club de la capitale ne sera sanctionné que d'une suspension de terrain avec sursi et quoi de mieux qu'une arène bondée pour un derby bouillonnant ce dimanche, on est ravi !

Julien Geneste
@BetStarsFR dans Rugby à XV