• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Les Bleus, c'est cinq finales de compétition majeure en 20 ans ! Hervé Mathoux débriefe !

Qui aurait prédit, il y a quelques semaines seulement, que les Bleus allaient nous offrir, sur un plateau, une cinquième finale de compétition internationale majeure en 20 ans et, ce faisant, une troisième finale de Coupe du Monde ? Les plus optimistes, peut-être, les fans de DD, sans doute, et tous les autres qui ont vu dans cette équipe jeune, ambitieuse, mûre et diablement talentueuse une digne héritière de la génération 98. « Tous les quatre ans, note judicieusement notre consultant Hervé Mathoux, l'Équipe de France offre des joies collectives à notre pays, et ça, ça n'a pas de prix ! ».

Et si la clé d'un prochain trophée, le plus grand, passait pour la France par un traumatisme récent ? « Deschamps a l'expérience des victoires, souligne Hervé Mathoux, mais également des défaites ». Et il y a de bonnes raisons de croire que les Bleus auront à cœur de se racheter de cette finale perdue au Stade de France il y a à peine deux ans contre le Portugal à l'Euro 2016.

Non seulement la génération des Bleus 2018 n'est pas sans évoquer ses aînés d'il y a 20 ans, mais selon Hervé, elle nous rappelle également « L'Italie de 1982 », une squadra azzura « extrêmement tactique, très forte, qui marque sur coup de pied arrêté et qui ensuite empêche son adversaire de jouer ». Comment ne pas apprécier notre rôle de supporter d'une équipe tellement réaliste, pragmatique, efficace, et qui l'emporte à tous les coups ?

Ceci dit, pour parachever une compétition sans faute et rendre une copie mention « très bien », il reste à l'emporter en finale contre un futur adversaire que notre consultant à bien mal à identifier. La Croatie de l'infatigable Modric ? L'Angleterre du canonnier Kane ? Gageons que quel que soit le vainqueur, la finale nous réservera de nouveaux moments d'extase !