• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Suède vs Corée du Sud : une opposition de style indécise

Suède vs Corée du Sud : aperçu et pronostics

Les grands guerriers suédois se sont qualifiés au terme d'un affrontement rugueux face aux Italiens en barrages.

En face, les Sud-Coréens ont moins dominé leur phase de qualification qu'à l'accoutumée. Mais en habitués des dernières Coupes du Monde, ils n'apparaissent plus comme une petite équipe. Leur jeu rapide face à la défense solide des Suédois promet une belle opposition de style.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIÈRES INFOS

La Suède a impressionné par sa solidité défensive lors de sa qualification en barrages face à l'Italie. Sans Zlatan, qui fut de nombreuses fois le sauveur de la patrie, les Suédois ont construit un collectif solide, qui leur a permis en poules de qualification de battre la France. Les Suédois sont restés sur ce registre. Leurs deux derniers matchs amicaux face au Danemark et au Pérou se sont soldés par des 0-0. En 4 rencontres depuis l'acquisition de leur qualification les Nordiques n'ont marqué qu'un seul but, lors d'une défaite face au Chili en mars. Les Sud-Coréens n'ont pas davantage convaincu ces derniers temps. Après une victoire intéressante face au Honduras, s'en sont suivies deux défaites face à la Bosnie-Herzégovine (1-3) et au Sénégal (0-2) ainsi qu'un piteux 0-0 face à la Bolivie. Si les oppositions de style donnent en général des beaux matchs, difficile ici de choisir un vainqueur. Miser sur un match nul apparaît plus sage.

UN DES BUTEURS

Les deux équipes ayant peu fait preuve d'efficacité ces derniers temps, désigner des buteurs apparait peu évident. Le joueur le plus impressionnant côté Suédois reste Marcus Berg. L'ex-joueur de Hambourg et du Panathinaikos est désormais exilé aux Emirats Arabes Unis où il a encore inscrit cette saison 26 buts en 21 matchs.

AUTRE BUTEUR

Ola Toivonen est tout simplement le dernier buteur en date avec l'équipe suédoise, en mars face au Chili. Le joueur du FC Toulouse a beau s'être fait attaquer dans la presse par son ancien coach Pascal Dupraz, sa classe et son efficacité sont indiscutables. Motivé et concentré, il est capable de grandes choses. Disputer un mondial avec sa sélection devrait lui permettre d'atteindre son niveau optimal.

LE MOMENT DÉCISIF

L'opposition de style entre le jeu coréen, souvent rapide de la part de ses joueurs aux gabarits moins impressionnants que leurs adversaires, est finalement assez efficace en fin de match. Le redoublement des passes semble permettre aux joueurs sud-coréens d'être particulièrement dangereux à l'approche du coup de sifflet final. C'est en effet dans la dernière demi-heure des matchs qu'ils provoquent le plus de situations dangereuses. Même si leurs derniers matchs amicaux ont montré une certaine impuissance à les transformer en buts. En face, les Suédois présentent une certaine régularité dans la dangerosité en fonction des temps des matchs, avec une pointe entre le 10e et la 20e minute. Ils concèdent peu de situations en fin de match. On se souvient du match de barrages contre l'Italie, où ils avaient tenu tout le match retour sur l'avantage acquis à l'aller.

L'INFO MATCH

Les difficultés des Coréens récemment viennent probablement de l'avalanche de blessures qui se sont abattues sur la sélection ces derniers mois. En mai, Lee Keun-ho, l'expérimenté buteur de 33 ans, déclarait forfait suivant ainsi le défenseur central Kim Min-ja, le milieu offensif Yeom Ki-hun et l'ailier du Dijon FCO Kwon Chang-hoo, tous titulaires possibles.

Le tuyau des pros

Considéré souvent comme un des joueurs les plus sous-cotés de la Premier League, Son Hueung Min, des Spurs de Tottenham, pourrait bien ouvrir le score dans ce match. En effet, au sein de sa sélection il apparait clairement comme un leader.

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Football