• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Sénégal : guide de l'équipe pour la Coupe du Monde 2018

Le Sénégal, fer de lance de la zone Afrique

Installée parmi les 30 meilleures nations au monde, le Sénégal arrive en Russie pour basculer l'ordre établi, et devenir l'une, si ce n'est la grande surprise du tournoi.

Imiter 2002, et être présent au second tour, n'est pas une utopie, et Aliou Cissé, le sélectionneur Sénégalais, présent sur le terrain il y a 16 ans, se fera une joie de rappeler à ses hommes, Sadio Mané en tête, l'importance d'un bon début de tournoi. À l'époque, les Lions avaient fait tomber les Bleus champions du Monde, rien que ça ! Cette fois-ci, pas de champions du monde au programme du Sénégal, mais une entrée en matière qu'il ne faudra pas pour autant négliger. Ce sera face à la Pologne, loin d'être une mince affaire. Ensuite, le Japon le 24 Juin à Iekaterinbourg. Avant de jouer, 5 jours plus tard, une possible qualification face à la puissante et intimidante Colombie. Un parcours peu évident, mais ou une deuxième place est envisageable, à condition de ne pas se manquer au démarrage.

Quelle formation pour le Sénégal ?

Les données exclusives de notre partenaire Stratabet vont nous permettre de mieux comprendre la disposition de l'équipe Sénégalaise et tenter de mieux saisir ses difficultés et atouts. Les yeux du monde entier seront braqués sur l'une des stars de Liverpool, Sadio Mané. Le red sort d'une saison aboutie avec son club : 20 buts, 9 passes et une finale de Ligue des Champions. Il n'est d'ailleurs pas certain que Mané joue à droite, comme notre partenaire le laisse entendre, mais sans doute à gauche, laissant l'autre couloir à Baldé. Ce qui est certain c'est que Cissé compte sur ses deux flèches pour servir Moussa Sow dans les meilleures conditions. Le quadrillage du terrain est presque parfait, mais il faudra sans doute aux défenseurs une plus grande présence dans le jeu avec ballon.

Notre conseil de pari :

Comment va jouer le Sénégal ?

Comme Aliou Cissé le souhaite, c'est à dire avec beaucoup de mouvements, de dédoublements et de combinaisons, sur phases arrêtées bien entendu, mais aussi dans le jeu. C'est d'ailleurs déjà l'une des forces des Sénégalais. Les Lions de la Teranga ont un pourcentage de 14,7% dans cet exercice. Si le jeu au sol est une priorité, il faudra aux Sénégalais une meilleure couverture aérienne, notamment devant. Même si l'on sait que Moussa Sow n'est pas le meilleur de la tête, lui qui préfère mettre le pied et inscrire des ciseaux retournés incroyables, plutôt que d'essayer la solution qui semble la plus simple. Ismaila Sarr sera un élément important, s'il est aligné comme titulaire par Cissé. Sa jeunesse permettra peut-être aux anciens de souffler, et lui effectuera ainsi le « sale boulot » : celui de redescendre afin d'aider sa défense qui, après la pause, à tendance à se relâcher. En effet, 72,7% des buts encaissés se font au retour des vestiaires ; ça fait mal !

Notre conseil de pari :

Qui va marquer pour le Sénégal ?

Mame Biram Diouf sur le banc, les regards seront sur les stars titulaires en début de compétition. Moussa Sow, élégant numéro 9, capable de décrocher et marquer, en témoigne ses 3 dernières réalisations. Keita Baldé devra être plus efficace devant le but, car s'il a déjà scoré, et le fait d'ailleurs toutes les heures environ avec sa sélection, il n'a inscrit qu'un but sur ses 20 dernières frappes. Sadio Mané lui est un finisseur hors-pair, et capable de marquer de près, voir de très près. Il lui faudra la même réussite qu'avec Liverpool. Quant à Ismaila Sarr, le Rennais sera, quand la rotation lui permettra de jouer, une véritable alternative à Keita Baldé. Ses 2 buts et son taux de réussite de 20% face au but en font de lui un vrai supersub.

Notre conseil de pari :

Notre "tuyau" du jour

Ce n'est que la seconde apparition des Lions sénégalais dans une phase finale de Coupe du Monde, et rappelons qu'ils avaient atteint les quarts lors de la première en 2002. Avec des joueurs tels que Sadio Mané et Kalidou Koulibaly dans les rangs de son équipe, Aliou Cissé peut être optimiste quant aux chances de ses joueurs. Mais il aura la tâche possiblement insurmontable de franchir les obstacles que sont la Pologne et la Colombie ; ce qui nous incite à miser sur une 3ème place du groupe à 3,20.

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Football