• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Japon vs Pologne : la Pologne, arbitre du groupe H

Japon vs Pologne : aperçu et pronostics

La Pologne ne s'était pas qualifiée pour une Coupe du Monde depuis 2006 et le Mondial en Allemagne.

Présente pour la première fois depuis 12 ans, la sélection polonaise n'a jamais réussi à faire jeu égal dans cet opus 2018. Battue par deux fois par le Sénégal et la Colombie, elle est déjà éliminée de la compétition. Face au Japon, elle a l'occasion de repartir au pays la tête haute. Mais le Japon est premier du groupe et aura à cœur d'aller chercher la qualification pour la phase finale.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIÈRES INFOS

La sélection polonaise ne va pas laisser un souvenir impérissable dans cette Coupe du Monde 2018. Défaite par le Sénégal et la Colombie, elle n'a inscrit qu'un seul petit but dans la compétition grâce à une tête du Parisien (prêté à West Bromwich) Grzegorz Krychowiak. Dépassée dans tous les compartiments du jeu, elle est déjà éliminée. Mais elle pourrait jouer tout de même un rôle prépondérant et central à l'issue de cette phase de groupe. En cas de victoire des Polonais, le Japon pourrait voir sa qualification compromise pour la suite. Un scénario catastrophe pour le pays du soleil levant mais totalement plausible. La Pologne possède en son sein des buteurs de classe mondiale comme Robert Lewandowski ou Arkadiusz Milik, le joueur du Napoli. Mais elle doit faire face ces derniers jours à de lourdes critiques. D'abord de son buteur et capitaine qui a remis en cause le talent de ses coéquipiers mais également des médias polonais qui critiquent lourdement les choix du sélectionneur Adam Nawałka. Ils lui reprochent notamment d'avoir préconiser l'attaque au détriment de son milieu de terrain dans les premiers matchs.

PREMIER BUTEUR

Jamais buteur en Coupe du Monde, auteur seulement de deux buts en compétitions internationales, l'attaquant du Bayern Munich a manqué ses débuts dans ce Mondial 2018. Muet, il a vu sa sélection se faire éliminer dès l'issue du deuxième match. Il est pourtant un des attaquants les plus réputés et prolifiques de la planète football. Il reste sur 151 buts inscrits en 195 rencontres disputées avec son club du Bayern. Pesant sur les défenses, doté d'une finition chirurgicale, le polonais peine pourtant dans les grandes compétitions et dans les grands rendez-vous. Il aura donc à cœur de sauver l'honneur de son pays et d'inscrire enfin son premier but en Coupe du Monde.

L'AUTRE BUTEUR

Resté muet face au Sénégal, Yuya Osako a pourtant pesé sur la défense des Lions de la Teranga. Cela n'a pas empêché la sélection nipponne d'arracher le match nul face au Sénégal. Nommé homme du match par la FIFA et auteur du but victorieux face à la Colombie, Yuya Osako évolue en Bundesliga depuis 2014. Avec son club de Cologne, il a terminé dernier du championnat et est relégué en deuxième division pour le prochain exercice. Mais il ne jouera pas la saison prochaine à l'échelon inférieur puisqu'il a signé un contrat en faveur du Werder Brême. Pesant sur les défenses adverses, redoutable dans le jeu aérien, Yuya Osako sera une menace constante pour la défense polonaise.

LE MOMENT DÉCISIF

Le Japon concède beaucoup d'occasions en début de partie. Un défaut qui pourrait profiter à la sélection polonaise en quête de rachat après sa Coupe du Monde ratée. Avec Robert Lewandowski dans ses rangs, la Pologne peut marquer le début de la rencontre de son empreinte. Elle va devoir se sublimer pour percer le verrou japonais dans les 20 premières minutes.

L'INFO MATCH

En avril dernier, la fédération japonaise de football créait la sensation en remerciant Vahid Halilhodzic, le sélectionneur du Japon. Un pari osé car il a été remplacé par Akira Nishino qui occupait alors le poste de directeur technique national. Ancien entraîneur de Kashiwa, Kobe ou encore Nagoya, le nouveau sélectionneur a pourtant très mal débuté à la tête des Blue Samourai avec deux défaites face au Ghana et à la Suisse. Mais au final ce choix se révèle payant puisque le Japon a les cartes mains pour se qualifier.

Le tuyau des pros

La Pologne a été l'une des équipes les plus décevantes de la compétition en Russie et il est fort probable que les coéquipîers d'Adam Nawalka les renvoie à la maison sans un seul point à leur compteur. Le Japon a montré ses qualités offensives mais aussi sa tendance à encaisser facilement des buts. D'où notre conseil de pari bien attractif !



Mathieu Descamps
@BetStarsFR dans Football