• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Iran vs Espagne : un match pour la première place

Iran vs Espagne : aperçu et pronostics

L'Iran a surpris son monde en remportant son premier match face au Maroc. Voilà donc la sélection iranienne en tête du groupe avant d'affronter les deux géants de la poule.

À commencer par une Espagne impressionnante sur son premier match mais victime du talent extra-terrestre de Cristiano Ronaldo. La Roja devrait s'imposer pour s'ouvrir la voie des huitièmes.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIÈRES INFOS

On attendait beaucoup de la Roja et de son équipe extrêmement prometteuse exclusivement constituée de stars des plus grands clubs. On s'interrogeait également sur la réaction de cette équipe après le limogeage express de son sélectionneur Lopetegui. Le premier match des espagnols a rassuré tout le monde : efficacité devant, jeu collectif huilé à merveille. Seul bémol, une naïveté défensive qui n'a pas pardonné face au talent de CR7. L'Iran n'a clairement pas les arguments des Portugais. Mais attention, leur victoire surprise face au Maroc a montré que la sélection asiatique avait une organisation solide, un jeu collectif intéressant, sans oublier ses attaquants comme Sardar Azmoun ou Alireza Jahanbakhsh particulièrement actif et dangereux en contre. On peut tout même penser que face à la Roja ces arguments ne seront pas suffisants. Gerard Piqué et De Gea coupables sur les buts de Ronaldo auront à cœur de montrer que la défense ibérique a retrouvé sa solidité.

LE PREMIER BUTEUR

On l'attendait au tournant, il n'a pas déçu. L'avant-centre rugueux de l'Atletico Madrid n'avait jamais inscrit de but en Coupe du Monde. Il s'est rattrapé un inscrivant un doublé face au Portugal. Très affuté, inscrivant même un but suite à un enchainement de feintes. Il n'y aucune raison que cette belle série s'arrête.

L'AUTRE BUTEUR

Miser sur un but inscrit par un défenseur central représente toujours un risque. Mais en est-ce un si grand quand on parle du chef de la défense espagnole, Sergio Ramos ? Très souvent décisif sur corner grand à son incroyable timing dans les airs, face à des Iraniens qui risquent de fermer le jeu, son jeu de tête pourrait contribuer à débloquer le match.

LE MOMENT DÉCISIF

Jusqu'à la coupe du monde, les Iraniens avaient surtout obtenu leurs temps forts avant et après la mi-temps. Ils ont pourtant fini par faire craquer les marocains en toute fin de match. Face aux hommes d'Hervé Renard, ils ont surtout subi dans le premier quart d'heure, concédant énormément d'occasions. Les Espagnols aussi ont encaissé le premier but de Ronaldo en tout début de match. Surpris également en fin de rencontre, les Espagnols seront tentés de démarrer pied au plancher. On peut imaginer que le début de match soit décisif. Si la Roja ne parvenait pas à faire flancher les Iraniens rapidement, on peut penser que leur jeu collectif extrêmement usant pour l'adversaire se mette en place jusqu'à ce que les coéquipiers de Sradar Azmoun finissent par craquer. En fin de mi-temps ou en fin de match, quand la fatigue se fait sentir.

L'INFO MATCH

Malgré la VAR, les décisions arbitrales continuent de faire polémique. Et il y avait des relents de clasico mal digéré chez Gerard Piqué quand le défenseur Barcelonais a déclaré après le match contre le Portugal que Cristiano Ronaldo était protégé par les arbitres. Une façon peut être de noyer le poisson quant à sa performance moyenne : faute idiote sur CR7 en fin de match, alignement défensif souvent pris à défaut. Piqué, en grand pro, sait qu'il va devoir faire mieux si la défense espagnole veut rester inviolée.

Le tuyau des pros

L'Iran a démontré ses qualités face au Maroc : une obstination sans bornes et un parfait réalisme ! L'équipe menée par Carlos Quieroz a su préserver un surprenant 1-0 obtenu malgré une tactique principalement défensive. Une victoire qui leur permet d'espérer une qualification en 8èmes pour la première fois de leur histoire, ce qui risque de les transformer en de vrais guerriers face à l'Espagne. On peut les imaginer tenir tête aux Espagnols durant la 1ère mi-temps, même si ils risquent de céder avant la fin du temps réglementaire.

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Football