• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

France vs Croatie 2 : la Croatie peut-elle entrer dans l'histoire ?

Croatie : aperçu et pronostics

La Croatie est arrivée en finale au terme d'un parcours de guerrier qui a vu les joueurs au damier disputer trois prolongations.

On les suppose usés, mais peut-on être fatigué en finale de Coupe du Monde ? La génération Modric a l'occasion de faire entrer sa jeune nation dans l'histoire. La marche paraît haute, mais les croates ont les talents pour déjouer les pronostics.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIÈRES INFOS

La génération Modric - Rakitic le savait : cette Coupe du Monde était leur dernière occasion de marquer l'histoire. C'est d'ores et déjà fait, ce pays d'à peine une vingtaine d'années et de quelques 4 millions d'habitants se hisse pour la première fois au sommet du football mondial. Certes on sait depuis toujours que l'école yougoslave a de tous temps livrer des talents exceptionnels. Pour la première fois donc, les voici en finale d'un Mondial. Alors certes les Croates ont disputé trois prolongations et deux séances de tirs aux buts. Ils ont apparu un peu usés dès les 1/8e de finale, mais pourtant ils ont à chaque fois trouvé la force de franchir l'obstacle. Avec un secteur offensif impressionnant entre Kramaric et le géant Mandzukic de la Juve, la défense française devra être aussi vigilante que face à Suarez ou Lukaku. Il faudra réussir aussi à museler le stratège du Real, Luka Modric comme Léo Messi avait été neutralisé. Attention à cette équipe qui a produit du jeu et qui hormis le match face aux Danois a toujours inscrit au moins deux buts par match dans cette compétition. Redoutable sur coups de pieds arrêtés, solide défensivement, porté par des maîtres techniciens, cette équipe a malgré la fatigue, les armes pour déjouer les plans du maître Deschamps.

LE PREMIER BUTEUR

Le géant attaquant de la Juve a non seulement pesé de tout son poids face aux Anglais, usant la défense centrale des Three Lions, mais de plus, comme il l'a souvent fait en club, il a su faire la décision en renard des surfaces pour envoyer son équipe en finale. Attaquant puissant et efficace, il ne lui faudra pas 1000 occasions pour faire trembler les filets d'Hugo Lloris.

L'AUTRE BUTEUR

Luka Modric n'est pas un serial buteur, comme Maradona ou Platini, autres chefs d'orchestre, pouvaient l'être. Mais sa patte magique peut frapper à tout moment. Le milieu de terrain du Real Madrid a déjà inscrit deux buts dans cette compétition. Dans un match de finale souvent serré, il ne faudra pas lui laisser de munition sur coup-franc dans les 25 derniers matchs.

LE MOMENT DÉCISIF

Les Croates ne lâchent jamais. Ils l'ont montré au bout du bout du chronomètre, en marquant à plusieurs reprises jusque dans les prolongations. Mais dans le temps réglementaire, les coéquipiers de Modric ont également une préférence pour le money time. En l'occurrence pour eux, les 20 dernières minutes d'une rencontre. Dès le premier match Modric a assuré la victoire face au Nigéria à la 71e minute. Lors de leur succès face à l'Argentine, ils ont inscrit deux buts dans les 10 dernières minutes, la victoire face à l'Islande en poule a été arrachée par Kramaric à la 90e et face aux Anglais, les Croates ont eu deux petites minutes d'avance sur l'horaire en revenant dans le match à la 68e minutes. Leur faculté à marquer durant les prolongations, vue face aux Russes et aux Anglais, montre que compter sur un affaissement de leur capacité à porter le danger peut s'avérer présomptueux.

L'INFO MATCH

Les Croates sont fatigués. C'est le refrain qu'on entend depuis les 8èmes de finale. Pourtant ils sont toujours là. Malgré tout, ils ont disputé l'équivalent d'un match supplémentaire par rapport aux bleus, avec 3 prolongations de 30 minutes. Ils auront un jour de moins pour récupérer avant la finale. Si celle-ci s'éternisait en prolongation, cela pourrait finir tout de même par peser.

Vincent Guillot
@BetStarsFR dans Football