• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

France vs Croatie 1 : La France part favorite

France : aperçu et pronostics

Les Français sont donc au rendez-vous du 15 juillet. À l'issue d'un parcours parfaitement maîtrisé, la génération Griezmann a déjà l'occasion de décrocher une seconde étoile (en 3 finales) pour le football français.

Tout semble en place pour un nouveau trophée. Attention cependant, lors de cette revanche de la demi-finale de 1998, les artistes croates peuvent faire chavirer n'importe quelle équipe.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIÈRES INFOS

Qui l'aurait parié au soir du premier match poussif remporté contre l'Australie ? La France est en finale de la Coupe du Monde, de plus, en position de favorite. Les capacités exceptionnelles de gestionnaire de Didier Deschamps ont emmené les Bleus au bout du parcours. Sans génie comme Zidane, avec un Griezmann décevant jusqu'alors, les Français ont basé leur succès sur un socle solide, une discipline défensive qui a réussi à éteindre les virevoltants attaquants belges et à chloroformer la bouillante céleste de Luis Suarez. Il va s'agir maintenant de franchir le dernier obstacle. La fraîcheur sera un atout décisif pour des français qui n'ont joué aucune prolongation jusqu'alors et qui ont disputé un dernier match de poule face au Danemark sans forcer. La menace MBappé sera évidemment l'atout numéro un pour calmer les ardeurs offensives de l'équipe croate, qui comme les autres aura la rapidité de l'attaquant parisien planant comme une épée de Damoclès. Il faudra cependant tirer les leçons de la finale perdue il y a deux ans face au Portugal. Cette jeune équipe devra confirmer son aptitude à maîtriser les matchs dans le contexte le plus dur qui soit : une finale mondiale. La France si elle joue une partie sérieuse comme elle l'a fait jusque-là part favorite. Mais attention, une finale de Coupe du Monde n'est pas un match comme les autres.

LE PREMIER BUTEUR

C'est le poison infernal pour les défenses adverses. Un de ceux dont on sait qu'il peut frapper à tout moment. L'attaquant de 19 ans, si on a le malheur de lui laisser un peu d'espace, a cette capacité à faire basculer un match. On l'attendait dans cette Coupe du Monde, il a répondu présent. Il ne lui reste plus qu'à conclure le premier chef-d'œuvre d'une longue liste. Et à tromper le plus rapidement possible son ancien coéquiper, le gardien croate monégasque, Subasic.

L'AUTRE BUTEUR

Cela a été dit et répété, sur toutes les ondes et sur tous les tons : Griezmann ne réussit pas -- pour l'instant -- une grande Coupe du Monde. Mais la finale est un exercice qui lui a réussi avec l'Atletico Madrid face à l'OM en mai. Et puis en 1998, un certain Zinedine Zidane avait attendu le dernier match pour faire parler la poudre. Au madrilène de saisir cette chance d'entrer dans l'histoire.

LE MOMENT DÉCISIF

L'Équipe de France change souvent de visage au retour des vestiaires. Si cela n'a pas été pour le meilleur lors des matchs de poules, cela a été pour son bonheur depuis les huitièmes de finale. Après le but argentin du 2-1, les Bleus ont appuyé dès la 57e minute avant que M'Bappé n'enfonce le clou 7 minutes plus tard. À peine 16 minutes après la reprise, Griezmann mettait les Bleus à l'abri contre l'Uruguay. Enfin le coup de tête historique de Umtiti qui envoie les bleus en finale est survenu à la 51e minute. On constate donc que tous les buts cruciaux marqués par les hommes de Deschamps dans ces matchs à élimination directe sont intervenus entre la 50e et la 65e minute, qui semble donc être le quart d'heure favori de l'Équipe de France. Il faudra guetter en finale, ce moment avec attention.

L'INFO MATCH

Matuidi va bien. Les images du joueur de la Juventus comme sonné après son choc avec Ende Hazard avaient inquiété. Mais le coup au plexus reçu par l'ex-parisien est finalement sans conséquence et l'Équipe de France pourra se présenter sur le terrain avec son grand guerrier sur le terrain dimanche.

Notre "tuyau" du jour

C'est dans un style solide et en donnant la priorité à l'efficacité que la France s'est frayé un chemin jusqu'à la finale. La Croatie, elle, a dû batailler 90 minutes de plus au total pour la retrouver lors de cet ultime match. De plus, les joueurs ont régulièrement été menés au score. Et s'il y a bien un joueur pour museler Luka Modric, c'est N'Golo Kante, excellent depuis le début du tournoi. Avec le rythme exceptionnel de Mbappé et la qualité de Griezmann et Pogba, la France doit remporter le match dans le temps réglementaire.

Vincent Guillot
@BetStarsFR dans Football