• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Danemark vs Australie : Gare au faux pas !

Danemark vs Australie : aperçu et pronostics

Longtemps l'Australie a fait douter l'Équipe de France lors de la première rencontre de ce groupe C.

Solides derrière, les Socceroos devront cette fois forcer leur nature pour croire encore à un espoir de qualification pour les huitièmes de finale. Peu convaincant mais vainqueur face au Pérou, le Danemark devra de son côté bonifier les 3 points acquis lors du premier match par une victoire, au risque de devoir jouer sa qualification face à l'Équipe de France lors du dernier match de poule.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIERES INFOS

Premier coup dur pour l'équipe du Danemark qui perd sur blessure son milieu de terrain William Kvist victime d'une fracture des cotes lors du premier match contre le Pérou. Véloce, le milieu de terrain du FC Copenhague était un joueur important du dispositif danois. Cependant, sa sortie n'a pas déséquilibré cette équipe danoise qui est resté fidèle à son principe de jeu affiché lors du premier match : un bloc compact et difficile à manœuvrer. Soyons clair, le Danemark s'en est très bien sorti face aux Péruviens : sans une insolente réussite devant ni un Schmeichel inspiré dans le but, les Danois auraient au mieux obtenu 1 point dans ce match. De son côté l'Australie a certes fait trembler l'Équipe de France mais elle a vite montré ses lacunes offensives. Difficile d'imaginer cette équipe capable de bousculer des Danois qui assureraient une place en 1/8 de finale en cas de succès, face à un adversaire réputé plus faible. Cependant ces deux équipes n'ont pas montré un allant offensif impressionnant lors du premier match ni lors des phases qualification. Un match avec peu de but est à prévoir.

LE PREMIER BUTEUR :

Milieu de terrain omniprésent, fer de lance de son club Huddersfield en Premier League (dont il a largement contribué à assurer le maintien), habile technicien, Mooy a toutes les qualités pour rendre l'entrejeu Australie perforant, mais pas que. On l'imagine participer à certains assauts offensifs avec réussite. Il a le talent pour surprendre !

L'AUTRE BUTEUR

Il est la star de cette équipe danoise. L'ensemble des actions offensives passent par lui. Il est par ailleurs le tireur attitré des coups de pieds arrêtés et marque régulièrement (22 buts en 78 sélections). Les grands joueurs portent souvent leur sélection lors des grands rendez-vous. Alors gageons qu'il saura diriger son équipe et marquer dans cette rencontre.

LE MOMENT DECISIF

Ça ne s'est pas vu lors du match face au Pérou mais le Danemark a pris l'habitude de marquer rapidement au début de chaque période. Contrairement aux chiffres, les Danois ont subi en début de partie face à une équipe Péruvienne entreprenante. Cependant l'Australie semble être une équipe d'un moindre calibre et pourrait permettre aux Danois d'asseoir un peu plus leur jeu. Cependant, difficile d'imaginer les Danois se ruer à l'attaque dès le début du match. Les Australiens de leurs côtés concèdent beaucoup de buts en fin de première période puis au retour du vestiaire. Pas impossible d'imaginer les Danois marquer entre la 45eme minute et l'heure de jeu.

L'INFO MATCH

Les journées portes ouvertes, ça n'est pas que durant les soldes pour l'Australie. Les clean sheet sont rares ! En amical au mois de mars derniers, les Socceroos ont obtenu un flatteur 0/0 face à la Colombie. Pour voir l'Australie ne pas prendre de but lors d'un match officiel : il faut revenir au mois de mars 2017 et un match qualification pour le Mondial face à la terrible sélection des Emirats Arabes Unis et un succès 2/0. Les Australiens ont encaissé au moins un but lors de 19 de ses 21 derniers matches. Difficile d'imaginer dans ces conditions le Danemark ne pas marquer. Mais aussi se contenter d'une victoire sans effervescence mais avec 3 points capitaux au bout.

Le tuyau des pros

L'Australie a montré qu'elle pouvait se montrer bien présente dans ce groupe malgré une défaite concédée avec, avouns-le, une certaine malchance. À l'inverse le Danemark peut remercier le destin pour sa victoire surprise face au Pérou. Les Socceroos pourraient causer la surprise dans ce match-couperet pour les joueurs de Bert van Marwijk.

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Football