• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Coupe du Monde : Nos pronostics pour le groupe B

Aperçu du groupe B

Un champion du monde face à un champion d'Europe. Le tout entre voisins. Le Portugal et l'Espagne s'affrontent dans le Groupe B de la coupe du monde.

C'est l'un des matchs phares du premier tour. Des succès récents qui ne cachent pas certaines lacunes, mais sans doute que le face à face de Sotchi devrait déterminer le vainqueur du groupe. Attention, l'Iran et le Maroc pourraient profiter du choc des titans pour s'incruster dans la course à la qualification. En ligne de mire, un premier huitième de finale. Si le Portugal et l'Espagne ne commettent pas d'impair, il sera difficile pour la sélection Africaine de se qualifier. Pour autant, afin de célébrer le retour au mondial des Lions de l'Atlas, on imagine les Marocains motivés à l'idée de s'imposer enfin dans la compétition, ce qu'ils n'ont pu faire en 2006 et 2014, dates de leur dernières participations. Enfin l'Iran est l'invité surprise du groupe B. Mais les Iraniens rencontrent leur adversaire Africain lors du premier match. Un succès serait synonyme d'espoir d'avancer vers les matchs à élimination directe.

Prédictions groupe / Cote générale

Questions clés

L'Espagne et le Portugal se sont-ils déjà affrontés en compétition internationale ?

Si vous n'avez pas la mémoire courte, les ibériques se sont bel et bien affrontés, lors d'un huitième de finale épique en Afrique du Sud. Les Espagnols en sont sortis vainqueurs, grâce à un petit but, suffisant pour les mener vers le titre mondial, après avoir conquis l'Europe deux ans plus tôt. David Villa avait alors marqué le seul but de la rencontre, peu après l'heure de jeu. Pile deux ans jour pour jour après le sacre continental.

Le Maroc est-il armé pour jouer les troubles fêtes ?

Un homme sur le banc est le symbole du renouveau Marocain. Hervé Renard. Expérience du haut niveau, connaissance absolue du football Africain et tacticien réputé, le Français a offert l'espoir aux Marocains. Celui de les voir franchir le cap du premier tour. Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations avec la Zambie puis la Cote d'Ivoire (qu'il éliminera de la course au Mondial 2018 d'ailleurs), Renard est là pour gagner.

L'Iran, toujours petite nation du foot ?

Quelle serait la surprise si l'Iran venait à terminer à l'une des deux premières place de ce groupe B. Première équipe asiatique à obtenir son billet pour la Russie, invaincue sur près de 20 matchs en compétition, pour 5 petits buts encaissés, l'Iran est sur la scène continentale un monstre, invincible. Et la présence en Russie n'est pas du au hasard puisque le demi finaliste de la coupe du monde 2002, la Corée du Sud, n'a pu faire mieux que deuxième, derrière les Iraniens. Aidés par un sélectionneur à l'expérience acquise, Carlos Queiroz, l'Iran ne sera pas la nation humiliée du groupe B

Les joueurs à suivre

Mehdi Benatia (Maroc)

Le défenseur de la Juventus Turin est considéré à juste titre comme l'un des meilleurs défenseurs de la planète, même si sa faute en demi finale retour de Ligue des Champions face au Real Madrid a entaché une belle saison. C'est lui qui permet à la Juve de se remettre sur les rails du titre en Italie, lui aussi qui trouve la solution dans le match crucial remporté en Côte d'Ivoire.

Sardar Azmoun (Iran)

L'attaquant vedette de la sélection a longtemps évolué dans des clubs intéressants de l'Europe occidentale. Depuis 2014, Azmoun est même souvent un nom inscrits sur les petits papiers des clubs lors des marchés de transferts d'été ou d'hiver. Meilleur buteur de la phase de qualification Iranienne, il pourrait venir bouleverser l'ordre établi.

Cristiano Ronaldo (Portugal)

Ballon d'Or 5 fois, champion d'Europe, l'un des 5 plus grands joueurs de l'histoire du football, assurément l'un des deux meilleurs au monde depuis 10 ans. Créatif, intelligent, star parmi les stars. Pas besoin d'en rajouter. CR7 sera la coqueluche du mondial Russe.

David Silva (Espagne)

Nous aurions pu vous parler de David de Gea, mais l'autre David, Silva, est lui champion d'Angleterre. Elégant, il est l'un des milieux les plus créatifs du tournoi mondial. Débarrassé de ses soucis familiaux, David Silva sera l'un des atouts majeurs d'une sélection principale outsider à la victoire finale. Rien que ça.

Qui au deuxième tour ?

Si le Portugal et l'Espagne joueront la première place à coup sur, le Maroc et l'Iran seront prêts à bondir sur l'occasion en cas de contre performance des Champions du Monde 2008, ou des Champions d'Europe 2016. Dans le cas contraire, les nations Africaines et Asiatiques joueront les sparring-partners.

Calendrier

15 Juin : Maroc vs Iran 16H

15 Juin : Portugal vs Espagne 19H

20 Juin : Portugal vs Maroc 13H

20 Juin : Iran vs Espagne 19H

25 Juin : Espagne vs Maroc 19H

25 Juin : Iran vs Portugal 19H