• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Argentine vs Islande : le petit poucet Islandais défie l'Argentine de Messi

Argentine vs Islande : aperçu et pronostics

L'histoire ne pouvait être plus belle. L'Islande, l'un des pays les moins peuplés disputant la Coupe du Monde, affronte un mastodonte, un monument du football mondial, l'Argentine.

Pour le premier match du groupe D, le tirage au sort aurait pu être plus clément pour le petit poucet européen. Affronter Messi, le Kun et consorts, c'est toujours impressionnant. Même si sur le terrain, l'Argentine a déçu et a sué pour obtenir sa qualification. En face, les Islandais sont outsiders, mais en plus de ses joueurs rugueux malgré leur technique, ils pourront être portés par un peuple dédiée à la performance sportive de ses représentants. Et pourquoi ne pas jouer les trouble-fêtes, comme à l'Euro en France il y a 2 ans, quand l'Angleterre était tombée sous le « clapping » devenu un standard dans les stades. Cette confrontation fixera les enjeux du groupe autant qu'elle nous rassurera (ou non) sur le niveau réel de cette Albiceleste, forte et fragile à la fois.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIERES INFOS

Qui dit Argentine dit d'abord des informations sur Lionel Messi. Le quintuple Ballon d'or, depuis qu'il est revenu en sélection, n'a jamais été autant impliqué qu'actuellement. À l'aise pour prendre la parole, il travaille au plus près avec le staff technique et montre l'exemple, comme le ferait un ancien aux nouveaux venus. La Pulga aura bien besoin de son aura pour faire oublier les tourments qui se dessinent autour de la sélection. Son entraineur, Jorge Sampaoli est accusé d'abus sexuels sur une employée de l'AFA, la fédération Argentine. Son Président l'a défendu, mais le mal est fait, la rumeur est lancée. Du côté de l'Islande, les voyants sont au vert, et autour de Gylfi Sigurdsson, la star de l'équipe et spécialiste des coups de pieds arrêtés, la sélection scandinave ne rêve que d'une chose, s'offrir le scalp d'un géant.

LE PREMIER BUTEUR

Comme au Portugal avec Cristiano Ronaldo, voir Messi et ne pas l'imaginer marquer est une hérésie. La star du FC Barcelone est aussi le leader naturel et technique d'une sélection qui se repose énormément sur ses talents multiples. Déjà sauveur de toute une nation lors de la dernière journée de qualification zone Amérique du Sud, Messi sera l'homme que la planète va scruter, un mois durant, en cas de bonne Coupe du Monde. Dans le cas contraire, il restera celui qui pourrait marquer le premier but de l'Argentine dans ce mondial. Un moindre mal.

L'AUTRE BUTEUR

Sergio Kun Aguero. Une terreur des surfaces, un crack face au but, un serial buteur. Qui joue toujours en bleu ciel. Avec les Citizens de Manchester City d'abord, avec le maillot de l'Albiceleste ensuite. Et un résultat similaire, à chaque fois ou presque, la sensation d'avoir un numéro 9 plus que décisif, en club comme avec son pays. Aguero, c'est quasi un but tous les 3 matches avec l'Argentine, et qui a marqué en match de préparation contre Haïti.

LE MOMENT DECISIF

L'Argentine doit choisir le moment décisif de la rencontre, celui qui fera basculer le match en sa faveur. La bonne nouvelle pour les supporters des ciels et blancs, c'est la faculté aux Argentins de se créer des occasions dangereuses, durant l'intégralité de la rencontre. En première comme en seconde période, les partenaires de Messi et Di Maria s'en donnent à cœur joie. Frappes de près, de loin, dos au but, dans la surface, tout y passe. Mais à trop vouloir attaquer, on en oublie parfois les fondamentaux. Savoir défendre. A ce petit jeu, l'Argentine n'est pas un gage de réussite, avec quelques situations chaudes concédées, voire des déroutes historiques. 10 buts pris en 5 matches, dont 6 contre l'Espagne. L'Islande, pour sa part est une équipe qui n'a pas l'habitude de marcher sur ses adversaires et si elle ne se crée que peu d'occasions dans un match, principalement en seconde période, elle possède une défense imperméable, et peu de nations sont venues triompher d'une arrière-garde ultra efficace. L'Argentine est prévenue, le Viking n'a pas peur, même quand il s'appelle Messi.

L'INFO MATCH

C'est une info de dernière minute dont se serait bien passé l'Argentine. Le genre de mauvaise publicité qui peut avoir un impact sur tout un groupe. Et comme en Espagne, c'est sur le banc que ça se passe. Si les 23 joueurs sont au top, le banc lui, tremble comme une feuille automnale sur le point de quitter son arbre. Jorge Sampaoli est accusé d'agression sexuelle sur une collaboratrice. Les mots sont forts, les accusations terribles. Tout un groupe pourrait pâtir de l'erreur coupable d'un sélectionneur qui reste à l'heure actuelle, présumé innocent. Mais le ver est dans la pomme, et difficile d'imaginer l'Argentine se préparer dans les meilleurs conditions, à la vue de ces graves informations.

Le tuyau des pros

L'Argentine a dû compter sur une Masterclass de Lionel Messi lors de son dernier match de qualification à la Coupe du Monde contre l'Equateur pour s'assurer sa place en Russie. Ils affrontent l'Islande lors de leur premier match, ce qui prouve qu'ils peuvent être une force à prendre en compte dans les Euros 2016, où ils ont atteint la phase des quarts de finale. Alors que nous attendons que l'Argentine fasse le travail en 90 minutes, cette équipe islandaise est plus que capable de causer quelques problèmes aux finalistes 2014. L'Argentine gagne malgré tout et les deux équipes ne marquent pas constitue une bonne base de pari.

Benjamin Allemand
@BetStarsFR dans Coupe Du Monde