• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Allemagne : guide de l'équipe pour la Coupe du Monde 2018

La Mannschaft en piste pour un 5ème titre !

Vainqueur de la Coupe du Monde pour la 4ème fois de son histoire au Brésil, l'Allemagne tentera de réaliser un incroyable doublé.

Même si les Allemands n'ont pas eu les résultats escomptés ces deux dernières années, la Mannschaft reste un formidable rouleau compresseur. Après avoir géré ses matches faciles face à des défenses très regroupées, elle devrait logiquement s'éviter le fameux syndrome du champion sorti dès le premier tour. Avec une équipe plein de nouveaux talents, mais sans Leroy Sané, resté à quai. Un groupe à la portée des champions du monde en titre, largement à la portée des champions du monde en titre. Avec des adversaires comme le Mexique et la Suède, a priori les outsiders les plus dangereux des Allemands, ils devront malgré tout se méfier de la Corée du Sud, sur le papier la sélection la moins huppée. Allemagne - Mexique dès le 17 Juin, Allemagne-Suède 5 jours plus tard, et enfin la Corée du Sud, le 17 Juin. Trois matches complétement différents, et dont les hommes de Joachim Löw devraient logiquement à chaque fois sortir vainqueurs.

Quelle formation pour l'Allemagne ?

Étudions la formation allemande grâce aux données exclusives de notre partenaire Stratabet. Une équipe comme l'Allemagne est capable de jouer partout, et d'être dangereuse à tous les étages d'une composition. Aussi bien dans la largeur que dans la longueur. Il est difficile de trouver une faille dans le système en 4-2-3-1. Offensivement, le couloir gauche, emmené par Hector et Draxler, semble tenir la corde. À droite, Kimmich et Müller sont aussi autant complémentaires. C'est de là que vient le danger principal lorsque l'Allemagne a le ballon. Kroos et Khedira à la récupération, Özil en distributeur (quand le Gunner ne choisit pas ses matches), Timo Werner n'a que l'embarras du choix pour prendre les ballons, au sol ou dans les airs, de ses partenaires. Si Manuel Neuer à 100% reste le gardien le plus impressionnant du mondial Russe, la paire de centraux Hummels - Rüdiger n'apporte pas vraiment la même assurance. La faute au plus jeune des défenseurs centraux, qui a bien eu du mal à s'adapter à l'exigence de Conte à Chelsea et dont les rencontres ont été assez inégales tout au long de la saison. Pour le reste, vraiment, l'Allemagne, reste l'un des 3 favoris au titre de champion. Et donc à sa propre succession.

Notre conseil de pari :

Comment va jouer l'Allemagne ?

Vu le nombre de talents offensifs capables de donner des ballons décisifs (voir ci- dessus), il est logique que l'Allemagne s'en remette à Timo Werner pour conclure les offensives de la Mannschaft. Plus de la moitié des opportunités des joueurs Allemands est l'œuvre de l'attaquant de Leipzig. Parmi les autres forces offensives notables, les centres. Qu'ils viennent de la gauche ou de la droite, c'est l'une des façons de se créer des occasions les plus fréquentes en Allemagne. Près de 41% des occasions sont des centres. L'Allemagne est quasiment la plus forte à ce niveau, en témoigne sa 2ème place dans cet exercice. Défensivement, on notera la grande capacité à garder son couloir pour Joshua Kimmich. Le polyvalent joueur du Bayern est le plus apte à défendre sa zone. Mais l'Allemagne a aussi des faiblesses, notamment son milieu de terrain. Et c'est assez étonnant. Les occasions des adversaires des Allemands sont principalement dues à un jeu très haut voulu par Löw. Du coup, le milieu est parfois pris en défaut, car abandonné. L'Allemagne a d'ailleurs tellement envie de marquer, qu'elle en oublie de défendre, notamment en première période. Près de 4 buts encaissés sur 10 le sont avant la mi-temps. Ce qui en fait la 29ème nation du mondial. Vraiment, l'Allemagne est bonne à prendre avant la pause. Mexique, Suède et Corée du Sud ont reçu le message. Ça promet du spectacle !

Notre conseil de pari :

Qui va marquer pour l'Allemagne ?

Tous les joueurs de l'Allemagne savent marquer des buts, mais certains le font plus souvent que d'autres. Julian Draxler a par exemple marqué 3 fois au cours de l'année 2017-2018. À chaque fois dans la surface. D'ailleurs, les fameuses frappes de mule à l'Allemande ne sont aujourd'hui qu'un vestige du passé. Julian Brandt et Thomas Müller ne marquent que très peu de loin. Mais ils possèdent un ratio intéressant : 12,5% pour l'un, et près de 30% pour l'autre, quand même. Mais parmi les meilleurs buteurs, notons que Goretzka a lui marqué loin de la surface, 1 fois sur ses 6 réalisations des 20 derniers mois.

Enfin Timo Werner marque quasiment à chaque match. Un ratio incroyable et un nouveau buteur pour l'Allemagne, dans la lignée des Müller, Gomez et consorts. Il est le joueur offensif dont il faudra se méfier le plus pour les candidats aux matches à élimination directe.

Notre conseil de pari :

Notre "tuyau" du jour

Tenants du titre, le quadruple gagnants de la plus prestigieuse compétition au Monde possède l'un des effectifs les plus forts du tournoi, malgré les absents. Sans compter qu'ils ont remporté leurs 10 matches de qualification !

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Coupe Du Monde