• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Coupe du Monde : Nos pronostics pour le groupe G

Aperçu du groupe G

Décrite comme une équipe à la génération dorée, la Belgique pourrait en cas de contre performance se retrouver comme une sélection à la génération sacrifiée. Un peu comme l'Angleterre de ses dernières années, futur adversaire des Diables Rouges. Quoi qu'il en soit, l'équipe de Roberto Martinez est le favori du groupe G.

Il est facile de comprendre pourquoi la Belgique fait figure de numéro 1 avant le début des matches. Martinez compte sur toutes ses stars : Eden Hazard et son petit frère, Kevin de Bruyne, Romelu Lukaku, Marouane Fellaini, et on ne parle la que des joueurs à vocation offensive.

Mais après être passé à côté en France, Martinez peut être tirer le meilleur parti des siens ? Wilmots a essayé avant lui, et s'est cassé les dents. Sortie en ¼ de finale de l'Euro et de la Coupe du Monde de 2014. Mais cette année, jamais la Belgique n'a eu autant de joueurs en confiance avant d'entamer son mondial de foot.

Du côté de l'Angleterre, on joue depuis 50 ans avec les sentiments des supporters. Certes la sélection des Trois Lions a été championne du monde, mais c'était en 1966. Depuis, que de désillusions. Dernière en date, il y a 4 ans, une sortie sans gloire de la phase de groupe au Brésil. L'équipe de Roy Hogdson avait pourtant des adversaires à sa portée, hormis le Brésil, avec le Costa Rica et l'Uruguay. Que dire de l'élimination honteuse face à l'Islande en France à l'Euro. Bref, attendons les Anglais, et voyons (wait and see ;) ) afin d'éviter d'espérer pour rien, une fois de plus.

La Tunisie va se battre pour espérer, mais sera sans doute à la lutte pour ne pas terminer bon dernier du groupe. Les sélections Africaines n'ont pas été gâtées par le tirage, et la Tunisie au grattage aura bien du mal à exister. Surtout sans quelques uns de ses talents les meilleurs.

Enfin, le Panama vient faire le nombre dans le groupe. Pour sa première participation, les Panaméens pourront se dire qu'ils auront affronté quelques uns des meilleurs joueurs de la planète en une semain.

Prédictions groupe / Cote générale

Questions clés

L'Angleterre trop Harry Kane dépendante ?

Comment ne pas être dépendant d'un joueur qui a porté sur ses épaules son équipe de Tottenham en Premier League mais qui n'a finalement pas été au rendez-vous là ou on l'attendait, c'est à dire en Coupe d'Europe. Meilleur buteur en Angleterre sur les 5 dernières saisons, Kane a été battu par Salah cette année, mais reste une machine à marquer. En sélection, il sera la tête d'affiche des Trois Lions. Et devra se mettre dans le bain le plus rapidement possible, sous peine d'être le coupable tout désigné en cas de contre performance.

La Belgique déjà sous pression ?

La Belgique est sous pression et c'est une évidence. Avec un tel vivier de talents, il est inconcevable pour les Belges de ne pas figurer dans le top huit mondial. Eden Hazard et Kevin de Bruyne seront les joueurs à surveiller, mais c'est tout le groupe de Roberto Martinez qui pourrait imploser si les Belges n'entament pas leur tournoi mondial par une victoire. Pire encore, le dernier match face à l'Angleterre pourrait avoir une incidence énorme sur la suite à donner à cette génération que l'on attendait dorée, et qui pour le moment, n'est que plaqué or.

Objectif de la Tunisie : oublier le passé pour mieux viser le futur ?

Les Tunisiens connaissent déjà la coupe du monde mais ont connu beaucoup d'échec. Alors, il faudra pour les Tunisiens oublier les erreurs et les manquements du passé, afin de se mettre dans les meilleurs dispositions pour le début du tournoi. Imaginer un match nul face à l'Angleterre et tout le nord de l'Afrique, la diaspora Tunisienne en Europe et ailleurs aura de quoi célébrer l'avènement d'une sélection Africaine au très haut niveau. Le continent mère l'attend depuis si longtemps. Pourquoi pas avec la Tunisie.

Le Panama a t-il le droit de rêver ?

Etre présent pour la première fois sur une coupe du monde à 32 équipes est déjà un événement en soi, et un rêve devenu réalité. De là à imaginer le Panama sortir du groupe comme a pu le faire le Costa Rica dans le passé, il ne faut pas pousser. Cependant, le Panama a toutes ses chances pour éviter la cuillère de bois. Les Panaméens affronteront la Tunisie lors du dernier match, et pourraient pourquoi pas, créer une petite surprise pour leur grande première internationale.

Les joueurs à suivre :

Kevin de Bruyne (Belgique)

Il aurait pu, et du être meilleur joueur en Angleterre. Mais n'a pas vu l'éclosion énorme de Mohamed Salah, qui lui a chipé ce titre logiquement. Comment sera de Bruyne, physiquement, et moralement, après une saison harassante avec son club de Manchester City. Lorsque de Bruyne va, tout va, et Manchester a aussi appris à gagner sans lui. En revanche, les Belges ne peuvent se passer d'un talent aussi fort. Passeur décisif ou buteur, il sait régaler. Qu'il nous régale aussi. Nous n'attendons que ça.

Delle Alli (Angleterre)

Delle Alli a de la chance. Il connaît son partenaire d'attaque en Angleterre parfaitement, puisqu'il le cotoie tous les jours. Alli et Kane, les deux font la paire. Mais il faudra élever encore son niveau de jeu, les équipes nationales d'un mondial sont d'un level supérieur à n'importe quelle rencontre de championnat. Mais ce joueur habile des deux pieds, percutant, vif et explosif, sera l'une des stars de la sélection Anglaise... Jusqu'à en devenir le patron ?

Wahbi Khazri (Tunisie)

Le Rennais sort d'une saison pleine avec son club, qu'il a amené jusqu'à la prochaine Ligue Europa. Aidé par Sabri Lamouchi, nouvel entraineur de Rennes arrivé cette saison, le fantasque Khazri a joué de tous ses talents pour être un élément incontournable de son club. Les mêmes talents que ceux qui en font un joueur clé du système Tunisien : centre de gravité bas, dribbleur hors pair dans les petits espaces, sens du but.

Roman Torres (Panama)

Nous aurions pu choisir d'autres joueurs de cette jeune sélection dont finalement, nous ne connaissons pas grand chose en Europe. Mais le rock de l'arrière garde Panaméenne sera sur le devant de la scène car a priori, beaucoup d'équipes viendront jouer le Panama pour marquer. Tejada le centenaire (plus de 100 capes avec la sélection) sera aussi à suivre, pour sa dernière compétition internationale majeure.

Calendrier

18 Juin : Belgique vs Panama (16h)

18 Juin : Tunisie vs Angleterre (19h)

23 Juin : Belgique vs Tunisie (13h)

24 Juin : Angleterre vs Panama (13h)

28 Juin : Angleterre vs Belgique (19h)

28 Juin : Panama vs Tunisie (19h)

Benjamin Allemand
@BetStarsFR dans Football