• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Costa Rica vs Serbie : un vrai test des deux côtés

Costa Rica vs Serbie : aperçu et pronostics

Et si le Costa Rica rééditait sa performance d'il y a 4 ans ? Après un tournoi au Brésil plus que réussi, seulement battu par les Pays-Bas après une séance de tirs au but, l'équipe nationale Costaricaine débute son tournoi ce dimanche face à la Serbie.

Une Serbie qui reste un adversaire redoutable, même si les Serbes ont peut être moins de stars qu'il y a quelques années. Lors des matches de préparation, le Costa Rica a connu de drôles de mésaventures avec une petite victoire seulement pour deux défaites. L'équipe d'en face, elle, a joué deux matches avec des résultats mitigés. Une victoire et une défaite. Un match équilibré nous attend à la Samara Arena, entre deux sélections qui ne se sont jamais croisées lors d'une Coupe du Monde.

NOS CONSEILS DE PARIS :

LES DERNIERES INFOS

Le Costa Rica, sélection la plus expérimentée de ce face-à-face, n'est pas pour autant un favori naturel à la victoire. La faute à des matches de préparation très difficile, notamment défensivement. 6 buts encaissés en 2 matches, c'est trop pour espérer voir les centraméricains sortir du face-à-face avec un clean sheet. Pour autant, la sélection a beaucoup travaillé défensivement, notamment les coups de pieds arrêtés.

Coté Serbe, il est temps d'oublier la calamiteuse campagne de 2010 en Afrique du Sud. Moins de talents, mais plus de jeunes, voilà comment l'équipe nationale Serbe compte retrouver les sommets, comme en 1930 ou en 1962, quand la sélection s'appelait encore Yougoslavie. Sans surprise dans la composition de son groupe, c'est véritablement chez les étoiles en devenir que les regards seront braqués.

LE PREMIER BUTEUR

Les menaces offensives sont nombreuses chez les Costaricains. Car si la défense encaisse beaucoup, les attaquants sont prolifiques. Ureña est la force de frappe numéro 1. Dans une équipe ou les stars se font discrètes, l'indéboulonnable numéro 9, c'est lui. Le meilleur buteur c'est lui aussi. Le premier buteur de la rencontre, pourquoi pas lui ?

L'AUTRE BUTEUR

Si la Serbie peut se targuer d'avoir des attaquants qui en Europe se sont montrés à leur avantage, la Serbie compte dans ses rangs un arrière latéral comme l'un des meilleurs buteurs de ces derniers saisons. Alexander Kolarov sait tout faire, et le fait plutôt bien. D'abord défendre son couloir, ensuite apporter offensivement grâce à ses montées répétées (on l'a vu cette saison avec la Roma) mais surtout il est le spécialiste es coups de pieds arrêtés de la Serbie. Et comme le Costa Rica concède fautes en tout genre (coups francs dangereux et fautes dans la surface), parier sur Kolarov comme autre buteur n'est pas une utopie.

LE MOMENT DECISIF

Si le début de match devrait être à l'avantage de la Serbie, offensivement parlant, plus la rencontre avancera, plus les débats devraient s'équilibrer. Les Serbes sont capables de marquer à n'importe quel moment de la partie. En revanche, à beaucoup attaquer, la Serbie laissera quelques espaces dont les offensifs Costaricains sauront profiter. Les 10 dernières minutes de la rencontre devraient être intenses, vu qu'il s'agit du moment du match ou le Costa Rica est le plus décisif sur les 18 derniers mois. Un but, ou plusieurs pourquoi pas, est une possibilité à envisager au vu des dernières prestations. Le graphique ci-dessous est là pour nous confirmer la tendance.

L'INFO MATCH

Outsiders du groupe E, le Costa Rica va-t-il créer la surprise ? L'une de ces deux sélections pourraient accompagner le Brésil en 1/8e de finale. Assez similaires dans les résultats comme dans le style caractéristique (puissants physiquement, mais à la technique parfois en dessous du très haut niveau), le Costa Rica et la Serbie ont connu des fortunes diverses sur leur rencontre d'ouverture d'un tournoi mondial. Par 3 fois, les Américains se sont imposés lors de leur premier match. A l'inverse, la Serbie a perdu son seul disputé sous son nom actuel, face au Ghana, en Afrique du Sud il y a 8 ans. Des séries sont faites pour s'arrêter, d'autres pour débuter. Pourquoi ne pas voir ni l'une ni l'autre commencer ce weekend ?

LE TUYAU DES PROS

Notre "tuyau" du jour

Le Costa Rica a dépassé l'Irlande du Nord lors de son premier match de préparation à la Coupe du monde, tandis que la Serbie a lutté contre le Chili, qui n'a pas réussi à se qualifier pour le tournoi. Par conséquent, nous nous attendons à ce que ce soit un match serré, avec une cote de 3.30 pour que le match se termine sur un nul.

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Football