• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Belgique : guide de l'équipe pour la Coupe du Monde 2018

Eden Hazard et les Diables rouges, solides outsiders

La Belgique, vainqueur de 9 matchs de qualification sur 10, fait sans conteste partie des équipes les plus attendues sur ce mondial. Attention cependant, la course à la première place de la poule G, déterminante pour la suite du tableau, les mettra aux prises avec un sacré client : l'équipe d'Angleterre.

Les hommes de Roberto Martinez débuteront leur mondial Russe contre le Panama le 18 juin avant de rencontrer la Tunisie cinq jours plus tard. Le choc face à l'Angleterre aura lieu le 28 juin au Kalingrad Stadium et déterminera probablement la première place du groupe.

Quelle sera la formation de la Belgique ?

La Belgique joue toujours avec trois joueurs sur la ligne défensive en 3-4-3 ou utilise 3-4-2-1 avec Romelu Lukaku en pointe, soutenu par le joueur de Chelsea Eden Hazard et l'attaquant de Naples, Dries Mertens.

Le gardien de Chelsea, Thibaut Courtois, titulaire lors des qualifications devrait être numéro 1. La défense belge sent bon la Premier League, puisqu' on retrouve au centre, le capitaine de Manchester City Vincent Kompany flanqué du duo de Tottenham duo formé par Jan Vertonghen et Toby Alderweireld.

Kompany et Thomas Vermaelen ont été alignés de nombreuses fois dans l'axe, mais le second nommé a manqué, suite à une blessure à la jambe, le dernier match de Liga de Barcelone contre la Real Sociedad. Malgré ce doute, Martinez a convoqué le défenseur dont l'expérience reste un atout.

La Belgique alignera probablement au milieu de terrain deux joueurs issus de la Super League chinoise : Alex Witsel (Tianjin Quanjian), qui soutiendra le meneur de jeu Kevin de Bruyne et l'ex monégasque Yannick Carrasco (Dalian Yifang), qui sera probablement titulaire sur l'aile gauche, tandis que Thomas Meunier du PSG jouera sur la droite. Nacer Chadli démarrera très certainement la compétition sur le banc, même si le joueur de West Bromwich présente les caractéristiques d'un titulaire possible.

Notre conseil de paris

Comment va jouer la Belgique ?

La Belgique joue vers l'avant et elle est, des 32 équipes participant à la phase finale de la Coupe du Monde, l'équipe qui s'est créée le plus d'occasion en phase de qualification lors des 18 derniers mois. Kevin De Bruyne est à l'origine d'1 occasion sur 4. Lukaku est clairement la meilleure option offensive des Diables rouges. À l'inverse, peu d'occasions proviennent des joueurs évoluant sur les ailes.

En défense, les forces sont du côté droit : seulement 25 % des attaques adverses proviennent de ce côté. Étonnamment, le côté gauche est par contre l'un des plus vulnérables des 32 en compétition. La présence de Thomas Meunier à droite parait une explication évidente de cette statistique tandis qu'à gauche Carrasco ne se consacre que très peu aux tâches défensives.

Sans surprise, le joueur-clé des Diables rouges reste la star de Chelsea ; Eden Hazard, impliqué dans 90 % des actions dangereuses de son équipe.

L'élément défensif le plus important pour la sélection d'outre-quiévrain reste Vincent Company. En sa présence, la défense belge encaisse près de 40 % de buts en mois.

Notre conseil de paris

Qui marquera pour la Belgique ?

La Belgique a marqué beaucoup de buts en phase de qualification (43) soit presque le total de l'Allemagne. Mais attention, un tiers de ses 43 buts ont été inscrits contre Gibraltar.

Lukaku, avec ses 11 buts, demeure le bombardier en chef du groupe G, bien plus que Hazard, la deuxième arme à feu de Belgique. Il a terminé troisième buteur le plus prolifique des phases de qualification de la zone Europe derrière Robert Lewandowski (16) et Cristiano Ronaldo (15).

L'attaquant de Manchester United est un atout décisif de son équipe : il tourne à 1,20 buts toutes les 90 minutes. On l'attend donc forcément en bonne position au classement des buteurs de ce mondial.

D'autres joueurs aussi ont le but facile côté Belges : Eden Hazard et Thomas Meunier affichent même un pourcentage de réussite par nombre d'occasions plus élevé que Lukaku.

Le taux d'occasions convertis en but par Hazard atteint un impressionnant 44%. Le plus impressionnant dans ce domaine reste le parisien Thomas Meunier, qui ne marque que 0.20 buts par match mais transforme en but les deux tiers de ses occasions. Même si 3 de ses 4 derniers buts sont intervenus lors des rencontres face à Gibraltar.

Notre conseil de paris

Notre "tuyau" du jour

Avec des joueurs tels que Romelu Lukaku, Kevin de Bruyne, Dries Mertens et Eden Hazard à sa disposition, l'entraîneur belge Roberto Martinez ne manque pas de talents offensifs dans son effectif. Les quart-de-finalistes de 2014 a marqué un total impressionnant de 43 buts lors des qualifications -- dont 11 signés de l'attaquant de Manchester United Lukaku -- et sont cotés à 7,5 pour finir comme équipe au plus grand nombre de buts en Russie.



Fabien Gerard
@BetStarsFR dans Football