• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Allemagne vs Mexique : les Champions du Monde déjà attendus

Allemagne vs Mexique : aperçu et pronostics

Les champions du monde remettent leur titre en jeu face à une sélection mexicaine toujours très joueuse mais sans grandes références.

La sélection de Joachim Löw sort de matchs amicaux peu impressionnants. Ce match d'ouverture a certes des allures de match piège, mais comme on le sait, les Allemands se manquent rarement en ouverture.

NOS CONSEILS DE PARIS

LES DERNIÈRES INFOS

Certes, il fut un temps où l'Allemagne débutait mal ses compétitions, notamment en 1982 où l'Algérie avait fait tomber le géant. Mais cette époque est révolue. Joachim Löw, après un Euro décevant en France, a sans doute sérieusement préparé ses hommes qui ont rendu une copie exemplaire en phase de qualification. Les derniers matchs amicaux ont montré une Maanschaft pas encore complètement au point. Certes le sélectionneur a fait tourner son effectif lors de la défaite face à l'Autriche (2-1) mais la victoire sur le même score face à l'Arabie Saoudite, n'a pas franchement rassuré les observateurs. Le Mexique lui n'a pas non plus ravi les foules : un nul face aux Gallois (0-0), une victoire aux dépens des Écossais (1-0) et une défaite sans appel (2-0) face au Danemark. Les joueurs mexicains ont été qui plus est perturbé par la fameuse histoire de l'« orgie » qui a vu des joueurs mexicains devoir s'expliquer auprès de leurs dames après une sortie quelque peu « olé olé ».

UN DES BUTEURS

L'attaquant du Bayern a déçu en demie finale de Ligue des Champions. Sa moyenne de buts en sélection sur les derniers matchs est assez faible. Mais Muller est un homme des grand-rendez-vous, un joueur de devoir, un compétiteur hors pair et enfin un cadre de la sélection allemande. S'il est un joueur offensif capable de mettre les siens sur la bonne voie, c'est bien Thomas Muller.

L'AUTRE BUTEUR

Le joueur d'Arsenal légèrement blessé a été mis au repos lors du dernier match amical. L'adjoint de Joachim Low, Oliver Bierhoff s'est montré rassurant, affirmant n'avoir voulu prendre aucun risque. S'il y a bien un joueur capable de rivaliser avec les joueurs mexicains techniques et virevoltants c'est bien Mesut Özil. Qui plus est sa force de frappe sur coup de pieds arrêtés peu toujours contribuer à débloquer un match.

LE MOMENT DÉCISIF

Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et où les Allemands gagnent à la fin. Tout le monde connait cette phrase de Gary LIneker. Et bien, à la fin, c'est bien là que les Allemands sont justement les plus forts. De manière très marquée, on voit clairement que les dix dernières minutes constituent leur période la plus efficace pour créer des situations dangereuses sur le but adverse. Curieusement, leurs adversaires mexicains présentent exactement la même statistique, ce qui promet une fin de match mouvementée. Avec un gros bémol tout de même : les Allemands concèdent peu d'occasions en fin de match, leur point faible étant surtout la fin de première période. Surtout, la grande compétition c'est autre chose que les rencontres amicales : souvenons qu'en 2014 les joueurs de Joachim Low avaient atomisé les Portugais en quelques minutes au premier tour, ainsi que -- qui l'a oublié ? --le Brésil lors de cette demi-finale d'anthologie remportée 7-1

L'INFO MATCH

Pas de chance pour le Mexique. Outre la fameuse affaire des « orgies », les mexicains ont appris ce mercredi qu'ils devraient se passer du défenseur central Diego Reyes. Ce joueur expérimenté comptant 55 sélections ne s'est pas remis d'une blessure aux ischios-jambiers.

Le tuyau des pros

Les champions du monde allemands démarrent leur Mondial face au Mexique, 15e nation au classement FIFA. On peut s'attendre à voir Timo Werner, le jeune attaquant de RB Leipzig, perforer la défense mexicaine. Werner premier buteur, c'est notre pari n°2 sur les canonniers allemands, un bon moyen de se couvrir !

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Football