• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Tour de France 17ème étape : lâchez les Formules 1 !

Attention, étape spectaculaire aujourd'hui sur le Tour de France. 65 kilomètres et 3 cols à gravir dont l'inédit col du Portet.

Jamais auparavant le peloton n'a pu défier ce géant de 16km à près de 9% de moyenne ; et pour cause, il n'était pas goudronné il y a encore quelques années de cela. 3 cols donc mais également un départ en mode course automobile. Un feu rouge qui passe au vert et les 20 premiers du général qui s'élancent ensemble. De quoi s'attaquer dès la première ascension, le col de Peyresourde, sans attendre d'équipiers.

Froome : l'évidence

Geraint Thomas est en jaune, mais ne cesse de le répéter, il va rouler pour Froome. Le quadruple vainqueur du Tour attend patiemment son heure. On attend depuis 2016 une victoire de Froomey sur le Tour, et aujourd'hui semble être le moment idéal, à moins que son coéquipier chez Sky ne se transforme en rival... Froome aime les étapes pyrénéennes : victoire à Ax 3 Domaines en 2013, la Pierre St Martin en 2015 et Bagnères-de-Luchon en 2016, là où s'élance l'étape du jour. Froome qui assomme la course : un risque modéré à prendre... Mais sera-t-il en jaune au soir de cette 17ème étape ? Rien n'est moins sûr.



Bardet ne peut pas attendre

Voilà un favori qui peut compter sur un équipier au départ de cette étape. Avec Pierre Latour et son maillot blanc sur les épaules, Romain Bardet a un objectif : monter sur le podium du Tour dès ce soir. Habitué à gagner une étape sur la Grande Boucle depuis 3 ans, Bardet n'a plus beaucoup d'opportunités et a surement coché cette date sur son calendrier. Repérages intensifs et science de l'attaque, Romain Bardet et l'un des rares leaders a tenter sa chance face aux Sky depuis que le peloton a pris de la hauteur dans les Alpes. Homme de 3ème semaine, l'Auvergnat est pressé d'en découdre car le contre la montre qui se profile samedi à Espelettes ne lui sera pas favorable, En somme, Bardet ne peut plus attendre !



Lotto-Jumbo deux chances de briller

Deux hommes dans le Top 10, un attelage prêt pour la bagarre. Roglic/Kruijswijk lequel va dynamiter la course ? Offensifs à tour de rôle dans les Alpes et à Mende, les deux coureurs de l'équipe néerlandaise ont des velléités et ne devraient pas simplement essayer de suivre dans cette étape courte et nerveuse. Les deux peuvent viser le podium final sur les Champs-Elysées et peut-être faire alliance avec Tom Dumoulin, qui lui sera seul, pour attaquer les Sky de toutes parts. L'un de ces deux hommes pourra-t-il faire craquer les autres favoris et faire bouger le classement général, c'est en tous cas leur ambition... Steven Kruisjwijk cherche une première victoire d'étape sur le Tour, Roglic lui a déjà ouvert son compteur l'an dernier, petit avantage pour le jeune Slovène.



LE TUYAU DES PROS

Les favoris du classement général ne se sont pas attaqués hier. Ils ont préféré garder des forces pour cette surprenante étape d'aujourd'hui et ce n'est pas une surprise ! 65 kilomètres, une étape courte et nerveuse et une arrivée sur un col Hors catégorie inédit, le col du Portet. On s'attend à une guerre sur la route entre favoris du général. Les coureurs n'auront pas le temps de calculer ; il faudra, dès le pied de la première difficulté, mettre la plus grande intensité, sinon le risque sera de perdre rapidement énormément de terrain. Movistar aura l'avantage de compter 3 coureurs dans le premier wagon à partir aujourd'hui. Jusqu'à présent la course de l'équipe espagnole est un peu décevante, malgré le « Big3 », ni Landa, ni Quintana et Valverde n'ont pu dynamiter la course. Il ne font que suivre, mais ça peut changer aujourd'hui dès le premier kilomètre. Ils vont certainement chercher à esseuler Froome et briser la dynamique Sky dans les deux premières ascensions. Dans le dernier col, Landa pourra alors profiter de Valverde et Quintana pour s'envoler et prendre du temps aux autre favoris et pourquoi pas gagner l'étape.

Frédéric Sergeur
@fredsergeur dans Cyclisme