• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Tour de France 16ème étape : explication dans l'échappée

Après la deuxième journée de repos, le peloton reprend le chemin de la montagne. Place à la séquence pyrénéenne sur le Tour 2018. Le programme est copieux, 218 kilomètres au départ de Carcassonne avec un concentré de difficulté dans les 80 derniers kilomètres.

3 ascensions courtes mais pentues, avec le Col du Portet d'Aspet, le col de Menté et avant de redescendre dans la vallée, l'ascension du Col du Portillon, 8km à plus de 7% de moyenne. Un petit passage en Espagne qui pourrait donner des idées aux coureurs ibériques, mais l'explication entre britanniques pourrait bien cristalliser l'attention de tous.

Froome en jaune ?

Chris Froome est toujours équipier, à moins d'une semaine de l'arrivée sur les Champs-Elysées. Le scénario est assez étrange, Geraint Thomas porte la tunique jaune, et le quadruple vainqueur de l'épreuve va vouloir, enfin, récupérer son dû. Pour ça il va devoir prendre des initiatives dès cette première étape pyrénéenne. Froome n'est pas le meilleur descendeur parmi les favoris et sa volonté de prendre des risques sera la clé d'une potentiel victoire sur le Tour, ce qu'il n'avait pas réussi à faire l'an dernier. Le dernier succès sur une étape en ligne de Froome date de 2016 et c'était à Bagnères de Luchon. Sa 8ème sera peut-être pour aujourd'hui ?

Adam Yates, pas dangereux

Complètement décroché au général à près de 40 minutes du maillot jaune, Adam Yates doit maintenant sauver son Tour de France. Parmi les outsiders annoncés, au départ de Vendée, le britannique a complètement craqué à l'Alpe d'Huez. Seulement 75ème à plus de 25 minutes du vainqueur d'étape, Adam yates va désormais jouer les victoires d'étape. Il faudra accrocher la bonne échappée aujourd'hui et faire la descente vers Bagnères-de-Luchon. 2ème du Dauphiné il y a quelques semaines derrière Geraint Thomas, Yates avait remporté la dernière étape dans les Alpes à St Gervais, il lui faut maintenant briller dans les Pyrénées.

Bardet en mode descendeur

Romain Bardet a pris date sur le Tour. Depuis 3 ans, le coureur d'AG2R remporte une étape en montagne. Il ne lui reste pas beaucoup d'opportunités d'ici dimanche. 3 possibilités, notamment aujourd'hui vers Bagnères-de-Luchon. Surveillé au classement général, la tâche paraît ardue, mais Bardet l'a déjà fait. Notamment il y a 3 ans, pour sa première victoire sur le Tour, il était allé glaner une étape après une longue descente vers St-Jean-de-Maurienne. Plus proche de nous, Bardet a remporté, sur les deux derniers Tours, des étapes décisives pour se replacer au général. Voilà deux objectifs clairement affichés pour le français qui aime les 3èmes semaines sur le Tour. Bardet ne peut plus se cacher.

Il faut se réveiller

Le bilan français est bien maigre cette année sur le Tour. Julian Alaphilippe a déjà levé les bras une fois, c'était au Grand Bornand lors de la 10ème étape. Depuis rideau ! Maillot à pois sur les épaules, le tracé du jour pourrait lui convenir dans l'optique d'assurer sa tunique de meilleur grimpeur, jusqu'à Paris. Warren Barguil a aussi des vues sur le maillot de grimpeur. Avec plus de 20 points à prendre aujourd'hui, le coureur de Fortuneo Samsic va certainement se porter à l'avant de la course et jouer l'étape. Guillaume Martin, Pierre Rolland ou encore Lilian Calmejane et Rudy Molard, voilà autant de coureurs, baroudeurs et grimpeurs, qui vont certainement tenter leur chance sur cette 16ème étape vers Bagnères-de-Luchon.

LE TUYAU DES PROS

Après une journée de repos, les dernières étapes de montagne se profilent. Le classement Général est encore ouvert et on peut s'attendre à des attaques sur le leader Geraint Thomas. Cependant l'Étape d'aujourd'hui devrait voir une échappée se dessiner sur els 130 premiers kilomètres avant l'enchainement des cols. Sky a perdu un équipier avant la journée de repos, Gianni Moscon, exclu après avoir frappé un autre coureur. L'équipe de Froome, avec 5 coureurs pour contrôler la course, devrait donc laisser une échappée aller au bout, avant la grande bagarre prévue pour demain. Dans cette échappée on pourrait retrouver Bauke Mollema. Le Néerlandais n'a plus d'ambition au Général peut viser la victoire d'étape. Il n'est pas passé loin avant hier vers Carcassonne, il devrait donc attaquer de nouveau. Aujourd'hui, le dernier sommet est à 10 km de l'arrivée. Il faudra basculer en tête au sommet du Portillon. Voilà la clé pour Mollema qui a déjà montré par le passé, qu'il était un bon finisseur en montagne.

Frédéric Sergeur
@fredsergeur dans Cyclisme