• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Tour de France 14ème étape : gare aux puncheurs !

Aujourd'hui sur le Tour, une étape typique pour baroudeurs et puncheurs.

Un finish connu pour son final haletant en 2015 lorsque Romain Bardet et Thibaut Pinot s'étaient regardés, et avaient été déposés par le britannique Steven Cummings à l'arrivée. Tout le monde est prévenu, les coureurs de l'échappée devraient certainement s'expliquer à l'arrivée, à moins que les équipes de leaders ne décident de condamner les fuyards. La dernière difficulté de la journée sera la juge de paix de cette 14 ème étape accidentée. Tout se jouera dans la côte de la croix neuve et ses 3km d'ascension à 10% de moyenne, autrement dit la montée Jalabert, un final pour costaud.

Valverde : une dernière explosion

Alejandro Valverde ne peut plus jouer le général et va se concentrer sur les étapes, désormais. Équipier de Quintana et Landa, le vétéran espagnol, reste une valeur sûre parmi les puncheurs. Décramponné au classement général, Valverde n'inquiète pas les favoris qui pourraient le laisser filer dans la bonne échappée de la journée. À moins que Valverde ne fasse rouler les Movistar pour reprendre les échappés de la journée. Le quintuple vainqueur de la Flèche-Wallonne et quadruple vainqueur de Liège-Bastogne-Liège aime les casse-pattes et pourrait bien rafler sa 5ème étape sur le Tour aujourd'hui.

Alaphilippe : décrocher pour attaquer

Avec le maillot à pois sur les épaules, c'est une étape pour briller. Julian Alaphilippe gère son tour de la plus belle des manières. Déjà une victoire d'étape, et un maillot de grimpeur assuré aux sortir des Alpes. Pour son deuxième Tour de France, le coureur de la Quick-Step est un électron libre. Il pourrait donc se glisser dans la bonne échappée aujourd'hui ou attendre un retour du peloton pour se faire la belle dans la côte de la croix neuve. Alaphilippe est en train de se faire une place dans le coeur des Français à l'image de Warren Barguil l'an passé, vainqueur de deux étapes et du maillot à pois. Reste à savoir quel calcul fera Alaphilippe aujourd'hui : gagner l'étape ou économiser des forces pour la suite, le doute subsiste.

Dan Martin, attaquant dans l'âme

L'irlandais est peut-être le coureur qui a la plus belle accélération en montagne. Avec une seule difficulté dans le final, courte et pentue, la côte de la Croix neuve, Dan Martin pourrait bien surprendre le peloton, aujourd'hui. Avant cela il faudra sûrement faire rouler ses équipiers pour reprendre l'échappée. À ce moment-là seulement, il pourrait avoir l'opportunité de jouer la victoire d'étape. 9ème du général et vainqueur à Mûr de Bretagne, Martin peut encore se replacer au classement sur ce genre d'étape. 6ème l'an dernier sur le Tour, Dan Martin sera peut-être trop surveillé, alors pourquoi ne pas simplement jouer le podium à Mende, c'est une côte sûre et intéressante.

Calmejane/Barguil : prime à l'offensive

Voilà deux coureurs qui peuvent briller aujourd'hui sur l'aérodrome de Mende au bout de la côte de la Croix Neuve. Il faudra auparavant avoir le bon de sortie du peloton. 19ème du général à plus de 23 minutes, ça devrait être une formalité pour Warren Barguil. Le vainqueur du maillot à pois l'an dernier a donc un double objectif cette année, : la victoire d'étape et conserver son maillot de grimpeur ; c'est la journée idéale pour engranger. Pour Lilian Calmejane les jambes semblent un peu plus lourde depuis le départ de Vendée. Vainqueur dans la station des Rousses l'an dernier, pour son premier Tour, le leader de l'équipe Direct Energie, continue d'apprendre mais il le fait très vite. Reste à prendre les bonnes roues aujourd'hui et partir dans le bon coup, après ça sera une explication entre hommes.

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Cyclisme