• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Tour de France 18ème étape : le peloton laisse filer ?

Aujourd'hui, c'est détente sur le Tour. Au lendemain d'une étape très dure et avant un final avec une étape de montagne, un contre la montre et l'étape des Champs-Elysées, l'heure est au repos.

Le Peloton va donner des bons de sortie à tous les coureurs à plus de 40 minutes au général. Sur un tracé peu usant entre Trie-sur-Baïse et Pau, 171 kilomètres pour les baroudeurs habituels du Tour et à l'arrivée le plus costaud qui s'impose dans un petit groupe. Attention, grosses cotes aujourd'hui !

Boasson Hagen : sprinteur devenu baroudeur

Le Norvégien n'est plus un adepte des arrivées groupées, alors Edvald Boasson Hagen prend ses distances pour gagner. Comme l'an passé à Salon de Provence, le coureur de Dimension data risque de prendre la bonne échappée. Seul problème, personne ne roule avec lui quand se profilent les derniers kilomètres. L'année passée, il a mis fin à une période de disette de 6 ans sans succès sur les routes de la Grande Boucle. Ses deux premières victoires, il les avaient glanées au sprint, avant de devenir le grand espoir du cyclisme mondial. Passé entre temps par la Sky il a repris sa liberté et chasse désormais les bouquets.

Impey l'opportuniste

Darryl impey est en grande forme. Porteur du maillot de leader et vainqueur de la première étape sur le Dauphiné, il y a un mois, le champion d'Afrique du Sud sur route et du contre la montre n'est pas vraiment un sprinteur. Alors il tente sa chance depuis le début de ce Tour. En revanche à l'image d'un Boasson Hagen, pas sûr que l'on roule avec lui si la ligne d'arrivée se profile. Il lui faudra alors faire l'effort pour sortir avec quelques coureurs avant le finish. Vainqueur également du Tour Down Under cette année, Impey réalise peut-être sa meilleure saison, et une victoire sur la Grande Boucle viendrait valider la renaissance du sud-africain, lui qui court après une première victoire dans une étape en ligne sur son 6ème Tour.

La dernière de Chavanel

Il ne lui reste plus beaucoup de chance de se montrer sur le Tour. Sylvain Chavanel, record man de participations sur l'épreuve, avec 18 départs et seulement deux Tours non terminés, pourra compter sur cette dernière étape de plaine promise aux baroudeurs, pour aller au bout et lever les bras à Pau. Double Super Combatif sur le Tour en 2008 et 2010, il chasse une 4ème victoire sur le Tour. Son dernier succès remonte à 2010, année où il avait glané deux victoires et porté le maillot jaune. Retour vers le futur pour le vétéran français, qui pourrait à 39 ans devenir le plus vieux vainqueur d'étape

LE TUYAU DES PROS

Voici la dernière étape plate avant l'arrivée sur les Champs-Elysées. Il reste encore 3 sprinteurs, Peter Sagan, Alexander Kristoff et Arnaud Démare. Leurs équipes respectives voudront certainement rouler pour une arrivée groupée. UAE Team Emirates et l'équipe Groupama-FDJ, en particulier, ont tout fait pour que ces deux sprinteurs passent la montagne. Leur avantage désormais : la chute de Peter Sagan, hier sur la 17ème étape. Le slovaque ne sera certainement pas à 100% aujourd'hui. Voilà donc une opportunité pour ces deux perdants magnifiques, depuis le départ du Tour. Avantage Kristoff, sur le papier, qui reste tout de même plus efficace que Démare depuis le départ de Vendée. Le champion d'Europe a terminé 4 fois sur 6 devant le français. Véritable chance en or pour Kristoff car Démare a lutté en montagne pour arriver dans les délais jusqu'à cette 18ème étape.

Julien Geneste
@BetStarsFR dans Cyclisme