• En ligne actuellement :
  • 0
  • joueurs
  • 0
  • tournois

Nos Top Pronos NBA : coup de foudre à la Nouvelle-Orléans

Basket : aperçu et pronostics

Chaque jour, Betstars vous livre ses meilleurs pronostics pour les matchs de NBA. Sur un nuage en ce moment, OKC ne compte pas en descendre de sitôt et aura une belle occasion d'engranger un nouveau succès face à New Orleans. Le déplacement délicat de Charlotte à Orlando, ainsi que le duel entre mal classés opposant Atlanta à New York, seront également au cœur des enjeux.

Nos pronostics basket

Qui dit Saint-Valentin dit coup de foudre ! Pour autant, New Orleans ne devra pas s'attendre à une déclaration d'amour de la part d'une équipe d'Oklahoma City qui fera le déplacement en Louisiane avec un seul objectif en tête : signer une nouvelle victoire avec la manière pour poursuivre son ascension vers les sommets de la Ligue. Dans le même temps, les Hornets, engagés dans une lutte ardente pour les play-offs, seraient bien inspirés de s'imposer sur le parquet d'un concurrent direct, le Magic d'Orlando. Enfin, Atlanta, dont les progrès sont visibles, auront toutes les cartes en main pour s'imposer face à des Knicks à la dérive.

[Cotes valables à l'heure de publication]

Si vous vous sentez en veine, combinez ces 3 paris pour une cote très attractive ! @ ((camille, cote à placer au moment de l'intégration pour avoir le chiffre définitif)))

[Cotes valables à l'heure de publication]

Les matchs de la nuit

New Orleans Pelicans vs Oklahoma City Thunder

Nuit après nuit, Oklahoma City est en train de dévoiler une ambition avec un grand « A ». Avec Golden State, le Thunder (37 v., 19 d.) est tout simplement l'équipe la plus incandescente de la NBA avec 11 succès lors de ses 12 dernières sorties. Après un début de saison poussif, Russell Westbrook retrouve ses sensations et affole les compteurs statistiques. Le meneur all-star (21,2 pts, 11,1 reb, 11,2 pds) vient de signer un 10e triple-double consécutif lors de la dernière victoire contre Portland (120-111), effaçant au passage un certain Wilt Chamberlain des tablettes. Tout simplement historique ! Quant à son compère Paul George, il n'est pas en reste. Survolté, l'ancien ailier vedette d'Indiana reste sur une prestation monstrueuse contre les Blazers (47 pts, 12 reb, 10 pds) et se positionne de plus en plus comme un candidat sérieux dans la course au titre de MVP. Derrière ses deux leaders, le collectif se met au diapason et c'est une équipe en pleine confiance qui va donc défier New Orleans sur ses terres. Les Pelicans (25 v., 33 d.), de leur côté, affichent des résultats loin, bien loin des attentes estivales. La demande publique de trade formulée par Anthony Davis, suivie du départ de Nikola Mirotic à Milwaukee, ont manifestement été les derniers clous enfoncés dans le cercueil de cette saison pour une franchise qui, de plus, n'a pas été épargnée par les blessures. NO a touché le fond lors de sa dernière représentation à domicile contre Orlando (88-118), un fiasco ayant entraîné une nouvelle sortie médiatique tranchante et peu lucide d'un « AD » pourtant auteur de 3 points à 1/9 en 24 minutes. Ambiance, ambiance... Dans ce contexte, le Thunder, qui a couvert le handicap à 8 reprises sur ses 10 derniers matches, ne devrait guère connaître de difficultés pour prendre le dessus sur l'une des plus mauvaises défenses de la Ligue (27e, 114,7 pts encaissés / match) et se rapprocher encore un peu plus de la tête dans la division nord-ouest.

[Cotes valables à l'heure de publication]

Orlando Magic vs Charlotte Hornets

Les fans des Hornets ont de quoi être déçus. Alors qu'il était annoncé avec insistance du côté de Charlotte, Marc Gasol a finalement pris au dernier moment la direction de Toronto, juste avant la fin de la trade deadline, laissant l'équipe appartenant à Michael Jordan sans renfort. Les Hornets (27 v., 29 d.), actuellement 7e à l'Est, vont donc devoir s'accrocher pour espérer être de la fête des play-offs au printemps. Malgré un manque certain de profondeur dans l'effectif, des carences contrariantes dans la gestion du money time et une irrégularité coûteuse, Charlotte peut compter sur Kemba Walker, un leader exceptionnel (25,2 pts, 4,4 reb, 5,7 pds) capable de faire basculer le destin d'un match à lui seul. Les frelons ne partiront pas avec les faveurs des pronostics face à au Magic (26 v., 32 d.) qui, bien qu'affichant un moins bon bilan, est sur une phase ascendante (4 victoires d'affilée) qui lui permet de ne pas décrocher. A domicile, les Floridiens auront de bonnes raisons d'y croire, s'ils parviennent toutefois à éluder un chiffre maudit : le 13. Ou le nombre de succès consécutifs de Charlotte dans les duels contre le Magic ! Cette saison, les Hornets se sont d'abord largement imposés à Orlando le 19 octobre (88-120) avant de donner une nouvelle leçon à leurs hôtes du soir le 31 décembre, à domicile cette fois (125-100). Compte tenu de ces paramètres, nous envisageons donc une victoire des outsiders dans ce match et la poursuite de cette incroyable série.

[Cotes valables à l'heure de publication]

Atlanta Hawks vs New York Knicks

La descente aux enfers se poursuit pour New York. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les Knicks ont enregistré lors de la venue de Philadelphia au Madison Square Garden leur 18e revers consécutif, soit la pire série de l'histoire de la franchise ! L'équipe dirigée par David Fizdale présente le plus mauvais bilan de la NBA (10 v., 47 d.) et a d'ores et déjà les yeux rivés vers l'été à venir. En effet, l'échange ayant envoyé Kristaps Porzingis à Dallas a libéré la masse salariale nécessaire pour attirer un voire deux gros poissons, et le peuple de Big Apple rêve déjà de voir Kevin Durant, Kyrie Irving ou Anthony Davis revêtir le maillot des Knicks la saison prochaine. Le phénomène universitaire Zion Williamson est également dans le viseur et l'enchaînement des défaites contribue à optimiser les chances de décrocher le 1er choix de la prochaine draft... A Atlanta, la reconstruction a déjà bien commencé et les dernières sorties de l'équipe se révèlent encourageantes. Les Hawks (19 v., 38 d.) montrent qu'ils ont les épaules pour être compétitifs et viennent d'ailleurs de signer un succès de prestige en domptant les Lakers de LeBron James (117-113). Le rookie Trae Young (16,9 pts, 7,5 pds), malgré une adresse parfois suspecte, prouve qu'il est bien un joueur sur qui il faudra compter dans les années à venir, et son coéquipier John Collins (19,4 pts, 9,7 reb) est en train de prendre une tout autre épaisseur dans sa deuxième saison. Avec l'avantage d'évoluer à domicile, des jambes plus fraîches et une motivation supérieure, les Géorgiens devraient ainsi s'imposer sans souci face à un adversaire aux abois.

[Cotes valables à l'heure de publication]

Sebastien Alvarez
@BetStarsFR dans Basketball